jump to navigation

Exclusif dans « gala », la durlutte de segolène 30 novembre 2008

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété. Organe de propagande du spectre communiste.

Chaque semaine il te livre la ligne juste qui te permet de te guider dans ta longue marche vers la révolution.

Lis-le vite,

Reproduis-le en de nombreux exemplaires,

Et redistribue le tel un virus marxiste au sein de la bulle internet.

Ensuite, pend le dernier des patrons avec les tripes du dernier curé

Suite, à une offensive réactionnaire du général hivers, kokomag arrive avec un léger retard mais il n’est pas nés celui qui arrivera à nous fermer notre grande g… car comme disait oncle jo « metalman » Djougadjvili après le début de l’opération Barbarossa « sproutch je l’avais pas vue venir celle-là !»

Vladimir et Ernesto

****************

Exclusif dans « gala », la durlutte de segolène

« Les manifestations de l’actuel opportunisme international, partout identique dans son contenu social et politique varient selon les particularités nationales.

Dans tel pays, les opportunistes se sont depuis longtemps groupés sous un drapeau particulier; dans tel autre, dédaigneux de la théorie ils mènent pratiquement la politique des radicaux socialistes; dans un troisième, quelques membres du parti révolutionnaire passés au camp de l’opportunisme veulent arriver à leurs fins, non par une lutte ouverte pour des principes, une tactique nouvelle, mais par une dépravation graduelle, insensible et, si l’on peut dire, impunissable, de leur parti; ailleurs, enfin, ces transfuges emploient les mêmes procédés dans les ténèbres de l’esclavage politique, où le rapport entre l’activité « légale » et l’activité « illégale » etc., est tout à fait original. » (Que Faire, Lénine, 1902)(1)

Cool non ? quel riff! quel pêche ! quelle clairvoyance Vladimir Ilitch Oulianov dit « Le Nine » avait encore tout compris comme dirait jo « metalman » Djougadjvili !

Dés leur naissance, les comités bolcheviks et les partis communistes internationaux, les révolutionnaires, pour qui seul un renversement des rapport de forces au sein de l’organisation du système capitaliste pourra libérer les forçat du travail ont eu à faire face à une menace rampante, un danger sourd et mortel, la menace de ceux que l’on nomme poliment « les réformistes », dont l’unique objectif consiste à instrumentaliser les forces révolutionnaires afin de se faire reconnaître par la bourgeoisie et sa valetaille politicarde comme  « interlocuteur valable » dans l’espoir d’être ensuite « coopté » par elle au sein d’un gouvernement dit « de gauche ».

Dans ce cadre, le mouvement social a toujours été gangrené par des arrivistes de toutes origines parfois sincères ou naïfs, le plus souvent malins et sournois, pour qui l’objectif unique et ultime est de participer aux gouvernements bourgeois. Cela au grand dam et au corps défendant de ceux qui ne seront jamais à leurs yeux que d’immondes bolcheviks, creuseurs de trous, mandaïs attitrés, sales prolo puants. (un jour, quelqu’un m’a donné ce titre de gloire…il était membre du parti « socialiste » d’ailleurs)

Aujourd’hui, les enfants du mitterandisme se déchirent pour le plus grand régal de la presse bourgeoise et de ses commanditaires.

Le Parti socialiste français serait « à la croisée des chemins », tiraillé entre deux conceptions du parti : Soit, le choix d’un leader autour duquel toutes les forces vives se mobiliseraient pour le porter au pouvoir. Soit une organisation consciente de sa nature et de la nature de ses membres, consciente de ce qui intrinsèquement la distingue de la « droite » à laquelle elle ne cesse pourtant de ressembler.

Ségolène royal « deluxe » serait alors la voix du populisme au sein du parti mobilisant tous les moyens possible, au risque de saborder le parti, pour atteindre son unique objectif, perdre les présidentielles.

Face de cette dernière, on nous offre la fille de Jack « euro» Delors, Martine « à la plage » Delors-Aubry qui après quelques détours à l’école du patronat chez Pechiney en compagnie de Jean Gandois, s’en est retourné vers sa seule famille, le mouvement ouvriériste du Nord. Où,c’est bien connu, Martine telle « La Mère » de Brecht distribue du poisson séché à l’entrée des usines emballé dans les tracts du parti pour ne pas éveiller l’attention des vigiles… Mais y z’ont quoi contre le poisson séché les vigiles ?!

Bref, la débâcle du « PS » est peut-être le destin d’une illusion, celle de l’opportunisme, et le retour à ce dure constat, celui de la nécessité des luttes. « Le Nine » Justement, dénonçait cette tentation populiste au sein des mouvements communistes en Russie, en Allemagne et en France.

Kokomag, digne représentant de la gauche « voyou », continue à se souvenir de la France du front populaire dans lequel les communistes gardait encore un programme, du programme du conseil national de la résistance dont on attend encore la réalisation complète (2), de la solidarité avec les mouvements de décolonisation et des grèves ouvrières en soutien à la révolte étudiante de mai 68 … Toutes ces « unions de la gauche » se sont faites sans « participation gouvernementale » et toutes ont débouché sur des victoires.

Cruelle vérité : il ne s’agit pas de se contenter de voter pour faire la révolution camarade, la solution ne viendra pas d’un gouvernement capitaliste même de gauche ! Car comme le dit un poète chinois que j’aime bien « la révolution n’est pas un dîner de gala !».

D’ailleurs, « Gala » n’en parle jamais.

(1) http://www.marxists.org/francais/lenin/works/1902/02/19020200c.htm

(2) http://jerpel.fr/spip.php?article54

Vlad et Ernest

*****************

Ps : De nouvelles solutions technologiques, véritables réussites du génie socialiste nous permette de te faire parvenir la ligne juste de manière plus massive. Toutefois ces ajustements techniques peuvent avoir introduit quelques légères perturbations dans la gestion de la liste des abonnés. Nous prions donc tout les camarades recevant KoKomaG de bien vouloir nous excuser pour ces désagréments momentanés.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :