jump to navigation

Dans les griffes du Lotus rouge ! 5 décembre 2008

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété. Organe de propagande du spectre communiste, toujours deux membres.

Chaque semaine il te livre la ligne juste qui te permet de te guider dans ta longue marche vers la révolution.

  • Lis-le vite,
  • Reproduis-le en de nombreux exemplaires,
  • Et redistribue le tel un virus marxiste au sein de la bulle internet.
  • Fais ensuite des polycopies sur papier ordinaire ou recyclé et rendez-vous à 05h30 (oui le matin) à l’entrée de l’usine la plus proche pour le distribuer à l’heure du changement d’équipe…

« La maladie ne se guérit point en prononçant le nom du médicament, mais en prenant le médicament. » Th. Sankara

Ernesto et Vladimir

Dans les griffes du Lotus rouge !

Kamarade, aujourd’hui, Kokomag va te parler d’une des peurs du rouge les plus vivace.

Une peur construite avant même l’arrivée du Mao Zedong, comme quoi c’est déjà une vielle trouille ! Pour preuve, ma mère m’a raconté qu’enfant déjà on lui parlait à l’école du « péril jaune ». Il s’agissait alors d’une espèce de menace faites d’exotisme et de dragon cruel… caché sous le lit !

On peut faire remonter cette chocotte à la révolte des Boxers, si bien illustrée par ce beau film pacifiste « Les 55 jours de Pékin » avec Ava Gardner, sublime, et Charlton « touche pas à mon flingue » Heston. Le film raconte la révolte de coolies armés de lance et de bâtons contre la sagesse de l’occident qui écoulait, en plus de diverses marchandises, ses surplus d’opium dans les Hutongs populaires des grandes villes de Chine. Inutile de vous dire qu’ils se font massivement flinguer par les troupes coloniales des légations européennes pleines d’héroïsme et d’honneur face à la fourberie de l’impératrice douaire Cixi (aucun lien de parenté avec la maison d’Autriche).

On notera, qu’en supplétifs des troupes occidentales, l’armée japonaise, des jaunes donc (comme quoi l’occident n’est pas raciste), étaient là aussi pour défendre ses nouvelles possessions en Mandchourie. On allait entendre reparler de l’armée japonaise un peu plus tard dans des termes nettement moins élogieux…et on les fera (définitivement) taire grâce à des solutions atomiques. Mais pendant 55 jours les petits coolies chinois firent trembler tout les VRP occidentaux réunis à Beijing. Cet évènement fut, pour les grandes nations industrielles et démocratiques, aussi traumatisant que la défaite de port Arthur ou la chute des deux tours du seigneur des anneaux de la nouvelle York.

Aujourd’hui, la Chine est à nouveau indépendante et …Communiste en plus. Elle a le culot même, de se souvenir de son histoire récente et elle aurait de quoi la rendre rancunière, c’est dire comme elle fait peur !

Notons que cette trouille à des effets « productif ».

Pour faire bosser le mandaï occidental, rien de de mieux que de lui faire craindre un bon ennemi qui peut mettre en valeur notre « civilisation », qui justifie notre système politique « démocratique », et notre organisation économique capitaliste.

Dans ce cadre, bien que passé relativement inaperçu, Tenzin Gyatso, l’ « océan de sagesse », plus connus sous son titre « dalaï-lama », se promène en Europe. Tous les gouvernements civilisés et occidentaux se sentent, plus ou moins, obligés de le rencontrer à titre privé, ou d’envoyer leur femme, vu que les « méchants chinois  fourbes et cruels » menacent de rétorsions économiques en cas de rencontre « officielle ». Mesquin et rancuniers ces Chinois qu’on vous disait.

D’un autre côté, on a connu des mouvements indépendantistes moins sponsorisés. On doute de la réaction positive des puissances occidentales si le comité permanent du bureau politique du Parti Communiste Chinois (CPBPPCC en abrégé, d’ailleurs Kokomag en profite pour lui rappeler qu’il attends son chèque) recevait des représentants indépendantistes Basque, Irlandais, Canaques, Sioux, Kurdes, voir les néo-confederate américain…(par crainte de l’humeur maussade des services secrets israéliens KoKomag ne parlera pas des mouvement de résistance des palestiniens)

Tenzin, qui affectionne qu’on lui adresse la parole à genoux les mains jointes dans une posture de déférence respectueuse, snowboarde donc allègrement sur ce sentiment diffus de peur de la Chine ainsi que sur sa bouille sympathique de guru « newage » garanti 100% tradition. Curieusement, la légitimité et le caractère démocratique du régime tibétain en exil ne semble pas devoir se poser pour les « défenseurs de la liberté opprimée».

Tout cela sert à masquer le véritable enjeu qui se cache derrière la promotion de l’indépendance de la province chinoise du Tibet.

En effet, les promoteurs de Tenzin Gyatso n’ignorent pas, c’est que plus d’un milliard d’êtres humains (les Chinois sont des humains savez-vous ?) dépendent pour leur survie de l’eau coulant des contreforts de l’Himalaya. La sécession éventuelle de la région autonome du Tibet serait en tout état de chose une catastrophe, mettant de fait la Chine à la merci du moindre barrage de montagne… Fini de faire la fière après çà !

Le prochain coup sur le grand échiquier est déjà en préparation. Tenzin étant parfois considéré comme un hippy mollasson (après tout ce n’est qu’un apatride mal intégré), une fronde impatiente et radicale s’oppose déjà au Dalaï lama. En même temps, la « diaspora tibétaine » prospérant aux…États-Unis vient de désigner leur première réincarnation d’un prêtre lama sur le territoire américain… Bref les candidats à la restauration se bousculent…çà promet des réincarnations en masse !

Et tout ça à cause de la peur de voir un jour l’émergence d’un modèle économique et social qui concurrencerait l’hégémonie militaire et politique des États-Unis.

Vlad et Ernest

Rire et sourire avec Ramnstein qui chante « Dalaï Lama » dans son album Reise Reise.

Extrait : http://extract.fnac.com/extract/0602498681503/1/3.extract

Traduction française du texte de la chanson : http://www.lacoccinelle.net/traduction-chanson-67005-.html

Les Américains préparent un futur Dalaï lama à eux pour les prochaines années (en)

http://www.itar-tass.com/eng/level2.html?NewsID=12570885&PageNum=0

Le radicalisme des jeunes tibétains en exil

http://www.chine-informations.com/actualite/chine-un-film-sur-la-radicalisation-des-jeunes-tibetains-en-exil_2419.html

La fin de la voie médiane

http://www.icilachine.com/actualites/politique/tibet–fin-de-la-voie-mediane-pour-le-dalai-lama-.html

Le soutien ambigu des États unis au dalaï lama

http://www.rue89.com/chinatown/tibet-le-soutien-ambigu-des-etats-unis-au-dalai-lama

Tibetans look the futur, without Dalai Lama

http://www.time.com/time/world/article/0,8599,1859974,00.html

Chine: étude de l’impact humain sur les moussons du delta du  Yangtsé

http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-11/29/content_770873.htm

Sur l’eau en Chine

http://www.radio86.fr/la-chine-en-profondeur/les-medias-et-la-chine/3509/leau-un-defi-pour-la-chine

http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/eh/F/cause/lectures/chine__la_guerre_de_l%27eau.htm

Le périple touristique du dalai lama en Europe (en)

http://www.radio.cz/en/article/110843

Sur le « Mémorandum » de la clique du dalaï lama

http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-11/21/content_766080.htm

http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-11/21/content_765975.htm

http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-11/21/content_766017.htm

Le site des neo-confederate: http://www.confederatestatesofamerica.org/

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :