jump to navigation

Etoiles, garde à vous ! 13 février 2009

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété. Organe de propagande du spectre communiste.
Chaque semaine il te livre la ligne juste qui te permet de te guider dans ta longue marche vers la révolution.

  • Lis-le vite,
  • Reproduis-le en de nombreux exemplaires,
  • Et redistribue le tel un virus marxiste au sein de la bulle internet.
  • Ensuite, grâce au fiches pratiques « KoKomaG »(à paraître), réalise toi-même un superbe sovhkoze en mettant en commun ton jardin avec ceux de tes voisins!

Et rappelle toi cette citation qui exprime toute la profondeur et la beauté de notre engagement pour le socialisme !
« Waf ! Waf ! » , LAÏKA , Héroïne de l’union Soviétique, Spoutnik II

Vladimir et Ernesto

Etoiles, garde à vous !

Von Braum, un nazi à  Cap Canaveral !

Sans remonter jusqu’à l’invention des flèches fusées par les Chinois au Moyen-Age, l’histoire des fusées et de la conquête spatiale a malheureusement toujours été soumise aux lubies des militaires. L’histoire moderne des fusées commence ainsi avec Wernher « Vergeltungswaffe » von Braun, ingénieur et nazi. Durant la Seconde Guerre Mondiale, ce triste individu développa la première fusée digne de ce nom avec une charge utile de 1000 kilos pour une portée de 300 km. Baptisée « V2 », ce missile était destiné à redessiner Londres, une tâche dont il s’acquitta de fort belle manière …emportant avec lui un grand nombre de victimes « collatérales ». Notons que cet « exploit » technologique n’a été possible que grâce au travail forçé des prisonniers des camps de concentration de Dora et de Buchenwald…

Admiratif devant un tel talent, les Américains jusqu’alors incapables de faire voler une fusée se précipitèrent pour recycler les équipes d’ingénieurs qui avaient mis au point les terribles « V2 ».  Von Braun, tout à sa science, se mit ainsi au service de l’armée américaine qui passa l’éponge sur son passé nazi. Tout fiers de leurs essais de « bombe A » sur Hiroshima et Nagasaki, l’armée des Etats-Unis cherchait un vecteur capable de véhiculer cette dernière jusqu’à leur « ex » allié soviétique. Von Braun, naturalisé américain en 1955, développa donc le premier missile balistique, le Redstone, qui sera aussi la première fusée à mettre un Américain en orbite, en remplaçant sa tête nucléaire par une capsule Mercury.

Korolev en R7 !

Pour ne pas demeurer en reste, les camarades soviétiques motivés comme il se doit par l’énergique camarade Staline; se mirent a développer un missile intercontinental porteur d’engins. Le fruit de ce travail enthousiaste sera la fusée « R7 » (Rien à voir avec un certain album de Gaston Lagaffe…) dévellopée par le brillant ingénieur Serguei « Kosmograd » Korolev.

Vu le poids hallucinant de leurs bombes nucléaires, la  « R7 » de Korolev dévolppait une telle puissance qu’elle permit accessoirement à l’URSS de prendre l’avantage sur les USA dans la course à l’espace… Histoire d’en mettre plein la vue au « Monde libre », l’URSS se mit alors à balancer dans l’espace plein d’objets rigolos : Un spoutnik, une chienne (Laïka), un soldat (Youri Gagarine), et à le récupérer…le soldat, pas la chienne.

C’est un cosmo, un astro, un spatio, non c’est un Taïkonaute !

Les missiles balistiques intercontinentaux, ICBM pour les branchés, sont étroitement liés aux développements des fusées d’exploration spatiales. En effet, vu la distance à parcourir,  le plus simple et économique en énergie consiste à passer par la phase orbite. Ce qui permet d’économiser du fuel et de se rendre pratiquement invulnérable (Voir les échecs du programme IDS « guerre des étoiles »). Simple comme chou MAIS, afin de ne pas trop jouer au con, encore faut-il être capable de contrôler sur la gueule de qui le suppositoire nucléaire va s’écraser. Bref, faut gérer la descente, c’est là qu’est l’art ! C’est à ce moment qu’entrent en jeux les technologies développées pour la récupération des capsules spatiales. En effet, si on peut faire aterrir une capsule spatiale à un endroit précis, on peut alors tout aussi bien faire tomber un engin atomique à un endroit tout aussi précis. Cqfd.

Ainsi, quand le paradis des travailleurs, la Chine, fait orbiter ses trois taïkonautes en 2003, elle démontre qu’elle est capable d’envoyer un engin en orbite et qu’elle est de plus capable de le faire atterrir à un endroit précis du globe. Tremble occident, Kapitaliste !

Et maintenant une nouvelle aventures des barbus dans l’espaaaaaaaaaaaaace !

Nouveau venu au club très fermé des pays capables de développer des lanceurs d’engins orbitaux, la république islamique d’IRAN…mais personne ne l’a invitée ?!
Ces derniers ont présenté la mise en orbite basse d’un petit satellite de communication baptisé « Omid » à l’aide d’une fusée « Safir-2 », pas mal pour un pays théoriquement sous embargo !

Cet évènement, tout ce qui a de plus pacifique officiellement, n’a cependant pas soulevé les enthousiasmes de la communauté scientifique mondiale. Pensez-vous une bandes de « pasdecheznous » qui se piquent de truster le monopole spatial des pays «sûrs». Pourtant, rassurez-vous, comme le signale notre camarade Andreï Kisliakov de RIA Novosti, si l’Iran a bien réussi ce lancement, il y a loin encore avant de développer un engin balistique digne de ce nom. Pour Kisliakov, un des éléments importants c’est l’adaptation à des situations en perpétuelles évolutions. Ainsi, à l’époque de l’URSS, il fallait encore 10 heures de préparation avant de pouvoir tirer une « R7 », sans véritables garanties de succès, pas terrible comme temps de réaction rapide. Kisliakov rajoute encore qu’avant de pouvoir brandir la « matraque nucléaire » il faut encore résoudre le problème de la rentrée dans l’atmosphère et le guidage de l’engin. Il a fallu des années pour les équipes spécialisées de Korolev avant de pouvoir récupérer un premier « Spoutnik » après son vol orbital.

Bref, avant de pouvoir se targuer d’une véritable force de « dissuasion » qui la mettrait définitivement à l’abri, l’Iran a encore le temps de se prendre quelques frappes préventives de la part de ses « amis ».

Ils sont membres du club spatial !
France (programme fusionné avec l’U-E)
Union-Européenne
Ukraine
Japon
Inde
Iran (nouveau membre en cours d’admission)

Les VIP qui envoient des hommes dans l’espace et qui les récupèrent
États-Unis
U.R.S.S. – Russie
Chine

Il aimerait en faire partie et il a toutes les qualités requise mais entre difficultés techniques et sabotages, il n’y est toujours pas arrivé :
Brésil

à la semaine prochaine !

Vlad et Ernest, « starship comics troopers »

« L’humanité » 3 février 1997: Du nouveau sur le passé nazi de Wernher von Braun
http://www.humanite.fr/1997-02-03_Articles_-Du-nouveau-sur-le-passe-nazi-de-Wernher-von-Braun

Brève biographie de Sergei Pavlovitch Korolev
http://www.russianspaceweb.com/korolev.html

Chronologie : La Navigation Spatiale de Chine depuis 1956
http://french.peopledaily.com.cn/6505430.html

Youpi, enfin la guerre des étoiles va reprendre.
http://www.amsat-france.org/spipamsat/article.php3?id_article=366

Le Monde diplomatique : Norman Spinrad – Quand « La Guerre des étoiles » devient réalité
http://www.monde-diplomatique.fr/1999/07/SPINRAD/12204

Andreï Kisliakov, RIA Novosti : L’Iran dans l’espace: y a-t-il lieu de paniquer?
http://fr.rian.ru/analysis/20090205/119995598.html

L’Iran vise l’espace – missiles intercontinentaux en vue ??
http://www.armees.com/L-Iran-vise-l-espace-developpement-de-missile,1249.html

Mini-nuke, vers une guerre nucléaire en Irak !
http://www.la-paix.org/mininuke.htm

Le nucléaire tactique : fantasme ou réalité ?
http://www.voltairenet.org/article14259.html

The Iran Plans – Would President Bush go to war to stop Tehran from getting the bomb? by Seymour M. Hersh
http://www.newyorker.com/archive/2006/04/17/060417fa_fact

LGS : Iran : les États-Unis préparent l’attaque, par Anne Penketh.
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article4805

L’explosion d’une fusée spatiale sur la base d’Alcantara freine l’ambition de puissance du Brésil
http://www.latinreporters.com/bresilpol24082003.html

L’espace brésilien
http://www.capcomespace.net/dossiers/bresil/VLS.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :