jump to navigation

Il est venu le temps DAS KAPITAAAAAAAAALEUUUUU ! 2 avril 2009

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété. Organe de propagande de la secte communiste S.P.E.C.T.R.E. !
Chaque semaine il te livre la ligne juste qui te permet de te guider dans ta longue marche vers la révolution.

  • Lis-le vite,
  • Reproduis-le en de nombreux exemplaires,
  • Et redistribue-le tel un virus marxiste au sein de la bulle internet.
  • Ensuite, hurle l’ouverture de l’opéra de quat ‘sous « Mackie messer »

et rappelle-toi bien que :
« le mouvement contradictoire de la société capitaliste se fait sentir au bourgeois pratique de la façon la plus frappante, par les vicissitudes de l’industrie moderne à travers son cycle périodique, dont le point culminant est la crise générale » Karl Marx, Das kapital postface de la deuxième édition allemande

Vladimir et Ernesto

Il est venu le temps DAS KAPITAAAAAAAAALEUUUUU !

Le Centre des arts Dramatiques de Shanghai prépare un nouvel opéra, une comédie musicale, basée sur l’œuvre majeure de Karl Marx , Das Kapital.
Si le travail de Karl « Jenny apporte moi un cigare et fait taire les gosses ! » Marx se caractérise par sa force théorique, il n’en reste pas moins que le texte est aride et particulièrement peu propice à une adaptation théâtrale. Il faudra bien tout le talent de He « Shaolinwood » Nian, le réalisateur, pour rendre à cette œuvre impérissable le lustre et l’attrait qui lui sied !

La comédie musicale peut être autre chose qu’un spectacle vulgaire et cucul proposé par Broadway ou caricaturé par des Franco-Quebecquois dans leurs pathétiques bouffonneries comme « les dix Commandements » ou plus récemment « Cléopâtre », tout çà camarade c’est du toc !

L’origine de la comédie musicale, la vraie, est à rechercher dans l’authentique spectacle populaire. L’opéra-bouffe et l’opéra-comique sont en effet des formes théâtrales qui ont permis aux masses populaires d’accéder à une culture propre et d’affirmer sa force de contestation.

Offenbach en 1866 fait ainsi dire à son brésilien dans la vie parisienne :

« Une autre fortune ou mourir !
Je ne suis pas mort, j’ai gagné
Tant bien que mal des sommes folles
Et je viens pour que tu me voles
tout ce que là-bas, j’ai volé
»

Bien sûr, cela ne pèse pas bien lourd sur la conscience coloniale, mais cela nous éclaire sur les mœurs des bourgeois de l’époque qui venaient à Paris se payer de la chair fraiche et du luxe grâce aux fortunes qu’ils avaient amassées, par le vol et l’exploitation des travailleurs.
Conscient de cette puissance, le mouvement ouvrier va très vite se doter d’artistes d’un genre nouveau au service de la cause qu’il défend à savoir l’émancipation des travailleurs.

Octobre

Octobre

En Allemagne,  Bertold «quat’sous » Brecht envahit les scènes de théâtres avec des œuvres aussi marquantes que « La Mère », « Sainte Jeanne des Abattoirs » ou « La Résistible Accession d’Arturo Ui ». Ces pièces mettent en scène la lutte des ouvriers face à leur exploitation, à la guerre et au fascisme montant.

Dans la jeune U.R.S.S,  Sergeï « Octobre » Eisenstein avec ses camarades de la Mosfilm investissent le cinéma pour transcrire sur la pellicule l’idéal communiste naissant. Ces artistes laisseront à l’humanité d’authentiques chefs-d’œuvre comme « Le Cuirassé Potemkine », « Alexandre Nevski  » pour Eisenstein,  « Solaris » pour Andreï Tarkovski et tant d’autres encore.

Ce mouvement artistique est actuellement poursuivi par la République populaire de Chine avec « l’Opéra de pékin ». Cette forme de spectacle complet qui allie le théâtre, la danse, le chant et la musique écrase les misérables pitreries du « chaud-biznesse » capitaliste. Son importance pour le public chinois est telle que tous les grands acteurs Chinois comme Zhang Ziyi, Michelle Yeoh, mais aussi Jackie Chan ou Jet Li sont issus des écoles de l’opéra de Pékin.

Alors quand aujourd’hui, Yang « Wushu » Shaolin, Directeur général de la Shanghai Dramatic Arts Center, annonce la mise en chantier d’un opéra ou comédie musicale basée sur Das Kapital de Karl Marx, nous pouvons nous attendre à une œuvre exceptionnelle.

Ce travail titanesque ne pourrait cependant être mené sans l’aide de spécialistes en économie politique. C’est pourquoi, afin de veiller à la cohérence du spectacle avec les subtiles et complexes analyses de Karl Marx, le professeur d’économie Zhang « Marx it’s cool » Jun, de  l’Université de Fudan, a rejoint la troupe du centre des arts dramatiques.

« A theatrical production can be an easily-understood approach for ordinary people to know about economic theories and to reflect on the global financial crisis which has influenced their daily life, or else Das Kapital will remain a masterpiece only for economists or socialists . » Zhang Jun

« Une pièce de théâtre peut être une manière de rendre facilement compréhensible pour les gens ordinaires les théories économiques et leur permettre de réfléchir sur la crise financière mondiale qui a influence leur vie quotidienne, ou alors Das Kapital restera un chef-d’œuvre seulement pour les économistes et les socialistes. »  Zhang Jun

Dans le spectacle, un groupe d’employés constate que leur patron les exploite (houuuuu le vilain !), chacun réagira différemment ce qui permettra au spectateur de se faire une idée de la profondeur du texte du grand Karl. Grâce à ce travail, les concepts de « baisse tendancielle du taux de profits », « d’extorsion de la plus-value »,  « de vampirisation du travail vivant par le travail mort » ou de « salaire correspondant à la reproduction de la force de travail » n’auront bientôt plus de secrets pour les masses avides de savoir et de spectacle de qualité !

The Red Detachment of Women

The Red Detachment of Women

Dans notre monde où le capitalisme agonisant perpétue chaque jour ses crimes odieux sous le regard indifférent des « gestionnaires », nous pouvons être fiers de ces créateurs qui inlassablement construisent un avenir radieux enfin libéré du joug de la bourgeoisie.

Camarade lecteur de KoKomaG, il n’est pas trop tard pour te joindre à l’inexorable marche de l’histoire. Commence dès maintenant à apprendre le Chinois, langue très facile qu’un milliard de personnes ont déjà apprise sans efforts et part ensuite en voyage à Beijing afin d’assister à la première de ce spectacle…Historique !

A la semaine prochaine !

Ernest et Vlad !

les éditions Eastpress annoncent avoir vendu en quelques jours 6 000 exemplaires du Capital, l’ouvrage majeur de Karl Marxqu’elles ont adapté en manga.

Marx set to make a mark on stage (en)
http://www.chinadaily.com.cn/china/2009-03/23/content_7603926.htm
http://www.chinadaily.com.cn/cndy/2009-03/23/content_7603957.htm

Le livret de « La vie Parisienne » par Jacques Offenbach
http://www.boosey.com/downloads/VieParisienne_frz.pdf

Bertolt Brecht face à ses diffamateurs
http://www.monde-diplomatique.fr/1998/02/PATZOLD/10015

Mosfilm – Eisenstein et les autres
http://eng.mosfilm.ru/

La naissance d’un opéra d’expression chinoise
http://perspectiveschinoises.revues.org/document60.html

Révolution de l’opéra de Pékin
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1653

Le Capital, de Karl Marx, adapté en comédie musicale en Chine
http://reveilcommuniste.over-blog.fr/article-29407723.html

Publicités

Commentaires»

1. Appel à pétition : abolissons les mythes « Kokomag's Blog - 8 juin 2012

[…] « Une pièce de théâtre peut être une manière de rendre facilement compréhensible pour les gens ordinaires les théories économiques et leur permettre de réfléchir sur la crise financière mondiale qui a influence leur vie quotidienne, ou alors Das Kapital restera un chef-d’œuvre seulement pour les économistes et les socialistes. » Zhang Jun – Il est venu le temps DAS KAPITAAAALEUUU – https://kokomag.wordpress.com/2009/04/02/il-est-venu-le-temps-das-kapitaaaaaaaaaleuuuuu/ […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :