jump to navigation

Le jour où le capitalisme s’arrête, le monde a continuera de tourner 2 mai 2009

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété. Organe de propagande du spectre communiste.

Chaque semaine il te livre la ligne juste qui te permet de te guider dans ta longue marche vers la révolution.

  • Lis-le vite,
  • Reproduis-le en de nombreux exemplaires,
  • Et redistribue-le tel un virus marxiste au sein de la bulle internet.
  • Ensuite, emprunte une motocyclette à la brigade mobile de gendarmerie la plus proche et entame un périple formateur révolutionnaire à travers trois continents de ton choix

Premier Mai oblige l’équipe de KoKomaG s’est pris un congé syndical à la limite de la haute trahison. Ceci lui a permis de rencontrer ses Camarades lecteurs « pour de vrai » lors du premier mai de la FGTB(un syndicat belge) place rouge( heu Rouppe) en plein coeur de la capitale de l’Union européenne avec un KoKomaG en vrai papier de suède.

La version PDF de ce KoKomaG inflammable est en annexe de la présente édition.

C’est donc avec un léger retard que tu reçois la version virtualisante de ton magazine, ce qui ne doit que t’inciter à rejoindre le mouvement, car :

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus conscients et engagés puisse changer le monde. C’est même de cette façon que cela s’est toujours produit. »
– Margaret Mead, anthropologue

Vladimir et Ernesto, papou c’est nous

Le jour où le capitalisme s’arrête, le monde a continuera de tourner

maydaycartoon-lgLe Premier Mai, la fête du travail et des travailleurs, la fête de tous ceux qui chantent « l’internationale », peut-être un des jours fériés le plus fêtés dans le monde. Le seul moment dans l’année que les travailleurs américains et chinois commémorent ensemble (enfin plus ou moins), dépassant les confessions religieuses et les régimes politiques. Au premier mai, les travailleurs du monde entier prouve que les frontières qui divisent les peuples sous moins hauts que les clôtures dressées par la bourgeoisie patronale pour exploiter le prolétariat.

Même si aujourd’hui tout le monde (non, peut-être pas tout le monde) connait l’histoire, il reste bon de rappeler que le premier « Premier Mai » à débuté aux États-Unis lors de la grande grève de 1886 pour la journée de travail de huit heures. Mais ce jour-là, à Chicago le patronat ordonne à la police d’ouvrir le feu sur la foule, il y a plusieurs morts. Huit anarchistes sont arrêtés et cinq sont condamnés à mort. Malgré les protestations internationales, ils seront pendus le 11 novembre 1886.

En 1889, au premier congrès de l’international socialiste (le premier d’une série qui en comporte actuellement 4, voir 4.857 si l’on compte les scissions) à Paris, on décide de faire du Premier Mai une journée de revendication des droits sociaux à travers le monde et de commémoration du drame de Chicago 1886.

Depuis, le premier mai est devenu un rendez-vous incontournable pour tous les socialistes, les communistes et tous les travailleurs un peu partout dans le monde. C’est l’occasion pour chacun de faire le bilan des revendications sociales dans la société. En Belgique, c’est l’occasion pour le patronat, réuni à Jodoigne (petite ville de Belgique), de se rappeler de la force et de la détermination du prolétariat et de ses organisations syndicales et politiques. C’est aussi aujourd’hui, à Bruxelles, l’occasion de faire une grande « kermesse aux boudins » entre conscience syndicale et désir consumériste, entre organisations populaires et amicales folkloriques.

Or, aujourd’hui c’est la « Crise », nous dit-on. Appel est lancé à toutes les forces vivent du royaume, il va falloir se serré la ceinture pour sauver les entreprises et les fortunes du patronat. Il serait incivique de continuer à revendiquer des hausses salariales, de meilleures conditions de travail ou de meilleures garanties contractuelles. Cette « Crise », la bourgeoisie (appelée pudiquement par les médias « les décideurs »), aidée si nécessaire de son armée et de ses flics voudrait bien la faire payer aux travailleurs. Pour cela, elle développe des trésors de rhétorique creuse sur le mode de « il faut bien.. », « on n’a pas le choix.. », « il n’y a pas d’alternative » … pour imposer le fait que tout doit être mis en œuvre pour sauvegarder ses privilèges !

Mais cette « Crise » n’est pas une crise du travail. C’est LA crise du capitalisme, une crise du patronat qui a été tellement gourmand c’est dernières décennies, qu’aujourd’hui il menace de faire s’effondrer son propre système. Celui qui fait passer l’intérêt de quelques particuliers AVANT le travail de millions d’êtres humains ! (pour plus de détail sur le procédé lire Das Kapital de Karl Marx, 3 tomes miniums selon l’édition et pas une seule image…désolé)

Alors, maintenant que la bête vacille, ne serait-il pas temps de se rassembler pour ensemble poussé afin que l’horreur de l’exploitation capitaliste s’effondre sous le poids de ses propres contradictions comme l’a prédit K. Marx. Alors, enfin nous pourrons commencer à construire une société plus fraternelle basée sur le respect de chacun, dépassant les frontières que la bourgeoisie a dressées entre nous.

Kamarade, armé de ton KoKomaG et réuni sous le soleil révolutionnaire de la place Rouppe (place rouge ?) de Bruxelles, tu es ici pour faire la fête, mais aussi pour démontrer à cette bourgeoisie que la fin de ses privilèges est peut-être beaucoup plus proche qu’elle ne le pense !

A la semaine prochaine !
Vlad et Ernest

Ton KoKomag « collector » du 1er mai 2009: https://kokomag.files.wordpress.com/2009/05/2009-05-01-tract.pdf (PDF)

Togo : Premier mai entre la bière de tchouk et le reboisement
http://togo2006-pc.blogspot.com/2007/03/1er-mai-2006-lom-entre-la-bire-de.html

http://www.particommuniste.be/le-drapeau-rouge-en-ligne/le-numero-13/premier-mai-au-togo-biere-de-tchouk-et-reboisement.html

Fête du Travail – La Fête du Travail dans le monde
http://www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=122&ID_dossier=128

1er mai 1886 – Journée de 8 heures et Fête du Travail
http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=18860501

Historique du 1er mai
http://www.anarchie.be/AL/14/histo.htm

Ils fêtent le premier mai :

Abkhazie – Afrique du Sud – Albanie – Algérie – Allemagne – Andorre – Angola – Anguilla Antilles Néerlandaises – Argentine – Arménie – Aruba – Autriche – Bahreïn – Barbades – Belgique – Belize – Bengladesh – Benin – Biélorussie – Bolivie – Bonaire – Bosnie – Bosnie Herzégovine – Botswana – Brésil – Bulgarie – Burkina Faso – Burundi – Cambodge – Cameroun – Cap Vert – Chili – Chine – Chypre – Chypre (Nord) – Colombie – Comores – Congo (Brazzaville) – Congo (Rép. Dém. du) – Corée – Corée (Rép. Pop. Dém. Nord) – Costa Rica – Côte d’Ivoire – Croatie – Cuba – Curaçao – Djibouti – Egypte – El Salvador – Equateur – Erythrée – Espagne – Estonie – Estonie – Etats-Unis – Ethiopie – Finlande – France – Gabon – Gambie – Ghana – Gibraltar – Grèce – Grenade – Guatemala – Guinée – Guinée-Equatoriale – Guinée-Bissau – Guyana – Haiti – Honduras – Hong Kong – Hongrie – Iles Åland – Iles Marshall – Iles Maurice – Inde – Irak – Islande – Italie – Jordanie – Kazakhstan – Kenya – Kirghizistan – Kosovo – Laos – Lesotho – Lettonie – Liban – Liechtenstein – Lituanie – Luxembourg – Macao – Macédoine – Madagascar – Malaisie – Malawi – Mali – Malte – Maroc – Mauritanie – Mexique – Moldova – Monaco – Monténégro – Mozambique – Myanmar – Namibie – Népal – Nicaragua – Niger – Nigeria – Norvège – Ouganda – Pakistan – Palestine – Panamá – Paraguay – Pérou – Philippines – Pologne – Portugal – République Centre-Africaine – République Tchèque – Roumanie – Russie – Rwanda – Sahara Occidental – Sao Tomé et Principe – Sénégal – Serbie – Seychelles – Sierra Leone – Singapour – Slovaquie – Somalie – Sri Lanka – Suède – Suisse – Surinam – Swaziland – Syrie – Tadjikistan – Taiwan – Tanzanie – Tchad – Thailande – Timor Oriental – Togo – Tunisie – Turquie – Ukraine – Uruguay – Vanuatu – Venezuela – Vietnam – Yémen – Zambie – Zimbabwe

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :