jump to navigation

Pirates des Hémorroïdes ! 12 juin 2009

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété.
Organe de propagande du parti communiste S.P.E.C.T.R.E.
Chaque semaine il te livre la ligne juste qui te permettra de te guider dans ta longue marche vers la révolution.
Lis-le vite, reproduis-le en de nombreux exemplaires et redistribue le, tel un virus marxiste au sein de la bulle internet.
Ensuite, imprime le et plastifie le afin de le glisser discrètement sous le bureau de l’employé(e) situé(e) juste à ta gauche qui ne dispose pas d’un accès internet.

Et souviens toi que :

« la prodution capitaliste est hostile à certains secteurs de la production intellectuelle, comme l’art et la poésie par exemple » Karl Marx

Pirates des Hémorroïdes !


Sweden.Pirate.PartyCamarade, le parti Pirate de Suède (Piratpartiet) gagne un siège au parlement européen. Ce petit parti politique a su fédérer autour de lui près de 200,000 électeurs. Loin de se définir comme marxiste, il se contente des trois mots d’ordre suivants, d’un réformisme navrant :

  • réforme des lois sur la propriété intellectuelle;
  • réduction de la durée de brevet de l’industrie pharmaceutique.
  • protection de la vie privée mise à mal par les politiques sécuritaires développées en Europe depuis 2001 (date de la chute des deux minarets du NYSE)

Si le Piratpartiet a commencé ses activités en janvier 2006, c’est avec le procès intenté contre le site web « The Pirate Bay » que le parti prend véritablement son essor bien qu’« officiellement », il n’y ait aucun liens entre « The Pirate Bay » et le Piratpartiet.

Voir:

Camarade, tu te poses justement la question suivante : Quel rapport entre cette poussée d’acné politique d’amateurs de jeux vidéo avec la glorieuse lutte du prolétariat vers sa libération finale sous la direction du grand parti des travailleurs ?

Ben, c’est que si, au niveau mondial la fracture numérique exclut la plupart des travailleurs qui n’ont que foutre des revendications petites bourgeoises des pirates informatiques, force est de constater que les lecteurs de KoKomaG, eux, se divisent en plusieurs classes :

  • Les Camarades sachant allumer un ordinateur tout seul et se servir d’un client de messagerie mail voire d’un traitement de texte et d’un navigateur internet.
  • Une petite élite capable d’installer seule de nouveaux logiciels et des « updates » (mise à jour) et même de changer un composant « hardouère ».
  • Et enfin quelques êtres hybrides et blêmes pilotant des machines improbables faites de composants importés de Corée du sud (via la Corée du nord)  et de vieux morceaux de pizza, tournant sous une version provisoire d’un logiciel d’exploitation militaire…volé.
Maja Suslin / SCANPIX

Maja Suslin / SCANPIX

Pourtant nous ne somme pas fondamentalement différents des électeurs suédois du parti pirate. Ils ont pour la plupart entre 18 et 40 ans, possèdent probablement un diplôme universitaire, bossent comme salariés dans une entreprise capitaliste ou pour un état bourgeois. Ils utilisent un ordinateur et parlent l’anglais en sus de leur dialecte local.  ils sont en relation avec l’internationale. Dès lors, ils ont les outils leur permettant s’intéresser aux business de la « culture » (comme notre excellent magazine en ligne) ou à celui des industries pharmaceutiques. (en cas de panne sexuelle par exemple)
Ils sont également attachés à la défense de leur vie privée comme postulat indispensable à l’exercice de leurs droits démocratiques. (ils sont un peu de gauche quoi)

Ces utilisateurs « conscients » de l’internet formaient jusqu’à présent un « quasi-groupe » comme  diraient les sociologues réactionnaires.  Les marxistes du secrétariat central de SPECTRE parleront plutôt de frange consciente de la petite bourgeoisie intellectuelle, classe dominée de la classe dominante mais c’est pas important…

Ce qui est important, c’est qu’avec l’avènement d’une représentation politique, ils sont devenus du jour au lendemain un véritable « groupe social » capable de traduire ses intérêts propres en quelques revendications simples.
Cet élément constitue un fait historique majeur et un élément clef du plan révolutionnaire de SPECTRE.

En effet, l’émergence de ce nouveau groupe politique peut servir de catalyseur des luttes sociales à venir. Dans un contexte de prolétarisation accrue des intellectuels et d’anesthésie des formes classiques de la lutte des classes, la prise de conscience de ce groupe, comme force politique, peut en faire LE vecteur de l’hégémonie culturelle de la critique marxiste visée par un média comme votre KoKomaG ! Bref, nous apporter l’arme de persuasion massive qui fera sienne l’appel à la longue marche vers la libération finale du prolétariat !

En clair, geeks de tout les pays, unissez-vous pour leur en mettre plein le cul !

Arts & Piracyb_remixlogo_600

Interroger le statut commercial de l’art à la très prestigieuse et très sélect biennale de Venise. C’est donc en cortège de bateaux sur la lagune et en fanfare que les pirates ont visité les pavillons de l’exposition d’art contemporain. Cependant, ce rafraîchissant happening ne fut visiblement pas du goût des carabiniéri et de la guardia di Finanza institués critique d’art pour l’occasion.

Contexte
Temps épiques, l’écosystème internet est testé et nous sommes là pour le défendre. Les régimes anciens passent de nouvelles lois et de nouvelles règles pour faire tenir un système que personne ne veut vraiment.

Internet aujourd’hui n’est pas quelque entité virtuelle, mais un réseau qui peut tout matérialiser, du système législatif, parlements et réseaux téléphoniques jusqu’au milieu de la musique et des arts. Internet est une méthode, pas un lieu.

L’idée d’une Ambassade du piratage a commencé quand Piratbyrån et The Pirate Bay ont été invités à contribuer au premier Pavillon Internet qui prendra part à la biennale de Venise de cette année. En tant
qu’Ambassade, notre tâche est de représenter la liberté d’Internet, les pirates d’internet et de promouvoir le style de vie Kopimi.

L’Ambassade
L’Ambassade, en forme de pyramide, est démultipliable et modifiable. En téléchargeant et imprimant le modèle pliable en papier vous pouvez matérialiser l’Ambassade où vous voulez ; dans des lieux
publics, dans la forêt, au travail, à l’école, sur votre table à manger ou pour vos animaux de compagnie.

Rappelez-vous, quand vous formez une Ambassade, vous êtes officiellement sur le territoire d’internet. Ensemble nous allons créer de plus en plus d’Ambassades à travers le monde. Partagez vos photos
d’Ambassades sur http://embassyofpiracy.org

Nous sommes tous l’Ambassade, nous sommes tous Ambassadeurs de la liberté d’internet. C’est à nous de propager, modifier et partager cette aventure.
http://www.embassyofpiracy.org/wiki/index.php?title=Embassy_of_piracy_long_message#Fran.C3.A7ais

Embassy of piracy feat. SALE

Pirate Bay heads to Venice art Biennale
http://www.variety.com/article/VR1118004606.html?categoryId=2526&cs=1

The Pirate Bay at Venice Biennial 2009 (en)
http://embassyofpiracy.org/2009/06/the-pirate-bay-at-venice-biennial-2009/

Guardia di Finanza raided Embassy of Piracy at Venice Biennale (en)
http://embassyofpiracy.org/2009/06/guardia-di-finanza-raided-embassy-of-piracy-at-venice-biennale/

Guardia di Finanza slog till mot Embassy of Piracy i Venedig (se)
http://copyriot.se/2009/06/08/guardia-di-finanza-slog-till-mot-embassy-of-piracy-i-venedig/

Copyriot – Multiplication can produce powerful numbers (se)
http://copyriot.se/

Karl Mcfall art and piracy (en)
http://www.karlmcfaul.com/

À la semaine prochaine !
Ernest et Vlad

le parti Pirate Principles 3.2. (en)
http://docs.piratpartiet.se/Principles%203.2.pdf

Le parti des pirate Suède au parlement européen (fr)
http://www.rtbf.be/info/suede-les-pirates-entrent-au-parlement-recul-des-moderes-partiels-114959

Le site français assos loi 1901 (fr)
http://partipirate.org/blog/index.php

le réseaux des pirates (fr)
http://reseaudespirates.org/

Le syndrome français
le parti Pirate canal historique (fr)
http://parti-pirate.fr/a-propos/

Pirate party International (en)
http://www.pp-international.net/

The PiratPartiet – l’original (se)
http://www.piratpartiet.se/

Le parti des pirates sera représenté au Parlement européen ! (fr)
http://www.droit-technologie.org/actuality-1237/le-parti-des-pirates-sera-represente-au-parlement-europeen.html

Le Parti Pirate entre au Parlement européen (fr)
http://ecrans.fr/Le-Parti-Pirate-entre-au-Parlement,7403.html

Pirate Party Politician Fired for His Political Views (en)
http://torrentfreak.com/pirate-party-politician-fired-for-his-political-views-090309/

Sweden’s free-Web Pirate Party captures Euro seat  (en)
http://dvdstudiopro.digitalmedianet.com/articles/viewarticle.jsp?id=768129

Pirate Party wins seat in EU parliament (en)
http://www.canadiancontent.net/commtr/pirate-party-wins-seat-eu-parliament_957.html

Swedish Pirates on their way to Brussels (en)
http://www.p2pnet.net/story/22835

Copyright regime vs. civil liberties – Copyright regime vs. civil liberties (en)
http://video.google.com/videoplay?docid=-2541736281918823479

‘A political sensation’: Pirate Party leader (en)
http://www.thelocal.se/19936/20090608/

Publicités

Commentaires»

1. Bobby Dazibao - 12 juin 2009

… Et défendre les pirates du copyright est fondamentalement de gauche pour la raison suivante : historiquement, le droit d’auteur (et a fortiori son copain anglo-saxon le copyright) est une invention des éditeurs bourgeois de la capitale pour evincer commercialement les éditeurs bourgeois de province en prétextant de défendre les auteurs. Qui eux n’avaient rien n’a dire dans l’histoire, et ne touchaient pas un kopeck lié à ce « droit d’auteur » (jusqu’au jour où des auteurs comme Beaumarchais ont commencé à réclamer les bénéfices qui étaient tirés en leur nom par les éditeurs).

Le droit d’auteur a donc toujours été une usurpation créée par les intermédiaires capitalistes afin de s’aroger des droits commerciaux en se parant des blancs atours du droit moral des auteurs à disposer de leur oeuvre, suivant le raisonnement suivant : l’auteur est le propriétaire inaliénable (haha) de son oeuvre (droit moral…), et il peut seul décider d’octroyer l’exclusivité de son exploitation (…qui devient un droit commercial) à tel ou tel intermédiaire. D’où la mystification bourgeoise qui force la confusion entre la propriété intellectuelle comme droit moral, et le droit d’en réserver l’exploitation commerciale (copyright).

Le droit d’auteur est donc bien avant tout un batiment de guerre armé par les entreprises bourgeoises pour défendre leurs navires de commerce contre d’autres entreprises bourgeoises… à l’abordage duquel sont montés les auteurs-pirates réclamant la fin de cette mascarade, et la récupération de leur droit moral. Pirate Bay est l’une des auteurs, tout comme les licences Creative Commons, qui font tomber le masque en réaffirmant la distinction fondamentale entre propriété intellectuelle (=c’est moi qui ait créé ceci, et je demande que mon nom y soit associé) et droit d’exploitation commerciale (=c’est moi qui l’ai créé (ou, le plus souvent, qui l’ai acheté/arraché à celui qui l’a créé) et je suis donc le seul à pouvoir faire du brouzouf dessus).

Voir notamment :

Le combat du droit d’auteur. Anthologie historique, suivie d’un entretien avec Alain Berenboom

http://books.google.com/books?id=i_Wz-2vZA5UC&printsec=frontcover&hl=fr

2. Bobby Dazibao - 12 juin 2009

(correction – infâme clavier vendu au Grand Capital)

[…]Pirate Bay est l’une *des armes* des auteurs, tout comme les licences Creative Commons[…]

3. kokomag - 4 septembre 2009

Deux liens pour actualiser l’article sur les Partis Pirates

En France dans les Yvelines Maxime Rouquet se présente aux élections législatives partielles de 2009.
site de la Campagne: http://yvelines2009.partipirate.org/
Sur le site du Parti Pirates : http://partipirate.org/blog/index.php

4. MaRrr - 5 septembre 2009

Les modes d’organisation sont en train de changer, de passer d’un modèle pyramidale, du haut vers le bas, à un modèle réticulaire, distribué et auto organisé. Le parallèle entre cette transformation, inéluctable, des modes de production et de consommation (visible dans le monde culturel,, et voué à s’étendre à toutes les activités humaines) n’est pas sans rappeler celle de l’époque industrielle. Et je suis sûr que si Marx vivait en 2009, il arborerait, en plus d’une généreuse barbe, un bandeau cache-oeil qui eut été du plus bel effet sur un autocollant 🙂

Sur une lecture marxiste plus pointue des transformations actuelles de notre temps, un belge, Michel Bauwens, a une fois écrit un truc instructif (répétez trois fois « un truc instructif » pour voir) :
http://p2pfoundation.net/Le_peer_to_peer:_nouvelle_formation_sociale,_nouveau_model_civilisationnel.

– « Geeks de tout les pays, unissez-vous pour leur en mettre plein le cul ! » ?
– Farpaitement !

5. Yann.Fructuoso - 9 septembre 2009

Ta citation là, tu devrais en parler à Putine pour voir, et à ses « sujets » dont toute forme d’art est censuré, déformé, et discrédité.

mar - 20 février 2012
6. Cyberpunk’s not dead « Kokomag's Blog - 2 février 2012
7. Ein Web, ein Bill, ein Zuckerberg « Kokomag's Blog - 17 février 2012

[…] L’ACTA, comme les débats précédents sur SOPA, PIPA ou HADOPI en France, sont inextricablement liés à l’absence d’un droit de l’Internet. Demain peut-être, l’internet sera reconnu comme un service universel. Ce n’est qu’alors que l’on pourra commencer une vraie réflexion sur les droits de tous les utilisateurs et de tous les diffuseurs de contenu. C’est en tout cas une partie non négligeable du débat actuel que l’on retrouve dans l’émergence de mouvements politiques contemporains comme le Pirate Party (Yo Ho Ho et une bouteille d’aquavit). « Ils sont également attachés à la défense de leur vie privée comme postulat indispensable à l’exercice de leurs droits démocratiques. (ils sont un peu de gauche quoi) Ces utilisateurs « conscients » de l’internet formaient jusqu’à présent un « quasi-groupe » comme  diraient les sociologues (…) » Pirates des Hémorroïdes ! – https://kokomag.wordpress.com/2009/06/12/pirates-des-hemorroides/ […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :