jump to navigation

Omar et crustacés 19 juin 2009

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété, propagande Bolcheviste à large SPECTRE.

Chaque semaine, il te livre la ligne juste qui te permet de te guider dans ta longue marche vers la révolution.

  • Lis-le vite,
  • Reproduis-le en de nombreux exemplaires,
  • Et redistribue le tel un virus marxiste au sein de la bulle internet.
  • Ensuite, affirme ton droit à l’hygiène et au refus du salariat et va te laver les mains pendant 45 bonnes minutes.

et rappelle toi bien que :

« Lire, c’est voyager ; voyager, c’est lire. » Victor Hugo

Omar et crustacés !

Heureux qui communiste a fait un long voyage comme dit le poète…. assassiné ! En cette fin du moi de juin, afin de te permettre de gouter un repos bien mérité après ces long mois d’esclavage capitaliste, KoKomaG t’emmène en vacances !

Hemingway et Fidel Castro

Hemingway et Fidel Castro

Première destination : l’Amérique. Pas la blanche Amérique d’Obama, mais plutôt Cuba la rouge ! Le paradis caraïbéen du socialisme, où l’on fume de gros cigares en se prenant pour le « Che » en buvant du rhum, en se la jouant Ernest Hemingway, où l’on se souvient ému du débarquement de la Granma et où l’on crache sur celui de la Bahía de Cochinos. Une île paradisiaque survivant à un embargo quasi-total imposé par les States grâce aux recettes touristiques et aux quelques pays assez braves pour commercer avec elle, malgré l’interdit yankee ! Pour y aller, rien de plus simple il y a des « Office du tourisme » cubain un peu partout (Enfin,surtout dans les pays où il y a une « gauche »..) et surtout gringo si tu pars là-bas, n’oublie pas « socialismo o la muerte ».

Seconde destination : le Venezuela, son président charismatique comme un leader syndical de la métallurgique, sa démocratie directe, la côte caraïbe et ses champs de pétrole. Pour les érudits on y trouve aussi de superbes restes de la civilisation précolombienne mais bon c’est les vacances avant tout n’oubliez pas de visiter les guerilleros colombien en villégiature sur la frontière.

N’oublions pas de faire un saut en Bolivie, ou malgré une présence remarquée d’ex-nazis croates et allemands ( Klaus Altman ayant préféré finir sa vie en France), un sympathique président très couleur locale (Evo Morales, que la communauté croate locale appelle bien vilainement « le macaque ») continue à faire la nique au multinationales et à leurs nervis. Pour ceux qui apprécient la production du Centre Tricontinental de l’ « Université-qui garde son C-de Louvain » (http://www.cetri.be), la visite de l’Equateur de Raphaël « Chico » Corréa reste un must !

Après cela, pourquoi ne pas remonter vers le Salvador, où la toute récente victoire électorale du Front Farabundo Marti a mis fin a des décennies de domination fasciste.

En fait, toute « l’Armorique Latine » vaut la peine d’être vue malgré quelques régimes réformistes et un despote cocaïnomane, le peuple reste fidèle à l’esprit de révolte et de résistance qui l’anime depuis l’arrivée des premiers Conquistador.

Faisons ensuite quelques brasses dans l’océan pacifique, évitons les zones polluées et radioactives du Japon sans intérêt depuis la défaite de l’armée rouge « japoniaise » et débarquons en pays ami.

North Korean women work in front of a building with a picture of late leader Kim Il-sung in the city of Hyesan on April 5, 2009. (REUTERS/Reinhard Krause) - http://www.boston.com/bigpicture/2009/04/peering_into_north_korea.html

North Korean women work in front of a building with a picture of late leader Kim Il-sung in the city of Hyesan on April 5, 2009. (REUTERS/Reinhard Krause) - http://www.boston.com/bigpicture/2009/04/peering_into_north_korea.html

La Corée du Nord, fort prisée par les parlementaires belges. Ce pays qui a donné au père de la nation actuelle le titre de « Président éternel », élevant de fait Kim « grand leader » Il-Sung au rang de quasi-Dieu, a réussi cette synthèse admirable du marxisme et de la tradition. Malgré une pression agressive de la part des « Zuessés » et de leurs alliés séparatistes, cette petite république maintient fièrement sa farouche indépendance face aux grands de ce monde. Avant de quitter le pays (40 ans plus tard…) n’oubliez pas de visiter son célèbre marché (Spécial dédicace à Alain Destexhe) et de vous faire prendre en photo à cause du Prince Philippe coincé à la frontière…

Tel un jeune Garde Rouge de la révolution culturelle marchons dans les pas du Grand Timonier pour sa Longue Marche vers, la Chine. Admirons les grandes réalisations du socialisme enviées par les capitalistes de Crans-Montana à Aspen comme : le barrage des Trois Gorges, ou les manufactures de Shenzhen. Dans un bar branché de Beijing autour d’une carafe d’alcool de riz, tu aura peut-être le privilège de remonter le « Yang Tse Kiang » en compagnie de Jean Gabin en rêvant de te plonger dans les beau yeux bleus des présentatrices de CCTV (allez voir sur leur site,c’est rigolo comme tout !)

http://www.cctv.com/program/journaldelaculture/20090605/105542.shtml

Nuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit de Chine …

Ensuite, rendez-vous sur les contre-forts de l’Himalaya au Népal, libéré par les partisans du Nepal Komunist Party (Maobādi) en juin 2006. Ou encore, sur les traces du général Giap, nous marcherons, comme les courageux paysans-maquisards qui ont conquis leur liberté, contre l’oppresseur colonial français et contre l’oppresseur impérialiste américain, le long de la piste « Hô Chi Minh » juqu’a la baie d’Along.

Le Vietnam qui, dés 1978, devenait une force de paix dans la région après son intervention au Cambodge pour mettre fin aux exactions du Raspoutine local, le bien nommé Pol Pot resté célèbre pour son régime amaigrissant à base de riz pourri et d’eau de pluie (pas plus de 7 semaines de traitement sinon on risque de ressembler à un sans-papier en grève de la faim…)

Mais laissons là ces terres de rêve, La semaine prochaine nous explorerons, comme de moderne Stanley & Livinstone, les dernières terres d’aventure à la découverte des vestiges de la colonisation Française et des gaffes de Sarko sur la tombe à Bongo : La françafrique.

Donc, rendez-vous la semaine prochaine pour la suite et en attendant, bronzer révolutionnaire !

Vlad et Ernest

———————————————————————————————————-

La révolution maoïste au Népal – Le site de Benoît Cailmail, chercheur en Histoire

http://cailmail.free.fr/

en avant goût de la semaine prochaine:

La voix du canard pour calmer les impatiences

http://www.lobservateur.bf/spip.php?article11659

Les américains vont sucer des bites chez les journalistes du Burkina-Faso

Publicités

Commentaires»

1. KoKomaG, Le Procès « Kokomag's Blog - 28 octobre 2010

[…] Jacques Vergès, après avoir étouffé un juron en mandarin : Cette citation est hors contexte mes clients ont à plusieurs fois fais la critique de l’impérialisme. Si vous voulez des citation j’en ait aussi : « Ils sont de partout en Afrique Mais ils sont tous de la même politique Ils sont tous de la pompe à fric Ils sont de France à fric » – Omar et crustacés – 19 juin 2009 –  https://kokomag.wordpress.com/2009/06/19/omar-et-crustaces/ […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :