jump to navigation

Et I comme imbécile et N comme nazi 19 novembre 2009

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste et satyrique !
Organe de propagande du parti communiste S.P.E.C.T.R.E.
Chaque semaine, il te donne la preuve que malgré son pied bot, continue la longue marche vers la révolution.
Lis-le vite, reproduis-le en de nombreux exemplaires et redistribue-le tel un virus marxiste au sein de la bulle internet à tous tes camarades et plus si affinités !
Et surtout rappelle-toi que qu’au milieu de résonne ces mots du poète :

« J’écris dans la chiourme énorme qui murmure…
J’écris dans l’oubliette, au soir, qui retentit
des messages frappés du poing contre les murs
infligeant aux geôliers d’étranges démentis »
Louis Aragon, dit François la colère , « Le musée grévin », parachuté en octobre 1944 avec des armes à destination de la résistance française

Et I comme imbécile et N comme nazi
à bas, à bas
l’Identité nazionale !

Camarade,

Il te parle d’identité et de nation mais au fait il ne rêve que de d’exclusion et de ségrégation. Qui ? Le président, enfin le résident actuel de ta république de bananes.

Avant même de prétendre répondre à la question, il faut encore en mesurer l’étendue.
Celle-ci impose par extension : qu’est ce qu’être un BON français ? Il y aurait donc en conséquence deux catégories de FRRrrançAIs : les bons et les autres. Cela suggère aussi en filigrane que la nationalité française -, ce serait « plus » que des papiers français et que tout bougnoule pourrait se voir retirer les siens en cas d’échecs au « test » :

« la grande « consultation » de l’Etat sarkozyste sur l’« identité nationale » est partie pour n’épargner personne. Et désigner à la vindicte en particulier celles et ceux qui, une fois le débat clos, une fois réaffirmées aux frontispices de la nation les « valeurs républicaines » et la « fierté d’être français », auront l’insigne déshonneur d’en être jugés étrangers ou réfractaires, incompatibles ou inaptes. Car c’est une frontière intérieure, un cordon de salubrité identitaire, désormais labélisée avec l’assentiment de l’opinion, qui va nous être infligée de mains d’experts. » Prose marécageuse – par Hamé : http://www.lmsi.net/spip.php?article956

Une particularité de cet « être français » semble être liée à des concepts aussi louches que ceux de « race blanche » et évidemment de « bourgeoisie » sans lesquels Sarkoléon éprouve des difficultés à se considérer comme « FRRrrançAIs ».
Pour M. le président, le BON français devra fatalement lui ressembler. L’anthropométrie pourra peut-être l’aider…pas plus d’1m 50 !
Il est petit et porte des talonnettes. La France serait donc une nation de « petits » nains.

C’est pas très convaincant d’autant que cette méthode exclut une trop grande quantité d’amis de Sarkozy. En conséquence, les ministres-conseillers, comme E. Besson, préfèrent se concentrer sur les VALEURS du président FRRrrançAIs.

Une première valeur semble être le prix de l’horloge accrochée au poignet du prétendant ; à partir de 50 ans la « Rolex » semble être un minimum à défaut de « Patek Philippe » pour postuler au titre de fils de la France, « fille ainée de l’Église »

Pourtant cette inflation d’exigences marketing masque mal une certaine perte d’influence :

  • un Empire colonial perdu
  • un statut de grande puissance finissante
  • Un chef d’état VRP entièrement inféodé à l’hyperpuissance américaine
  • Une absence de politique remplacée par une téléréalité faite de « pipole » et de « médi(a)ocratie »

et un fascisme « soft » fait de chasse aux étrangers et de gouvernement par l’inquiétude, doublée par une essentialisation d’une « nature mythique »

« Il y a de très fortes chances que nous assistions d’une part au redéploiement d’une conception mythique, essentialiste, ethnocentrée de ce qu’est la France – avant tout un pays européen de race blanche, de culture gréco-latine et de tradition chrétienne, point barre. » Prose marécageuse – par Hamé : http://www.lmsi.net/spip.php?article956

Toutes cette bile néo-vychiste, donnée en pâture aux « veaux », masque mal l’inanité d’une non-politique faite de sujétion au néo-conservatisme américain et d’incapacité à assumer le devenir révolutionnaire de la « France ». Cette médiocrité arrogante, qui préfère la soumission à la révolution s’incarne au mieux dans sa haine de « mai ’68 » traduction commode de son « pétainisme transcendantal ».

Une « france » de vélodrome d’hivers, de métro Charonne et centre de rétention, cette « france » méprisable,  putassière et soumise qui tourne le dos à la commune et à ses enfants, se heurtent heureusement aux nombreux noyaux de résistances populaires.
Ces fameux « territoires perdus de la république » qui font si peur aux badernes d’une l’intelligentsia aux ordres et qui se permettent d’affirmer une fierté libérée de toute allégeance raciste.

Un exemple :

Loin du bulldozers de Vitry et proche de tout les 18 brumaire, cette fidélité à la montagne, aux communards, aux enragés qui pousse KoKomaG a écrire dans la langue de Voltaire et de Rousseau, pousse KokomaG a honorer la mémoire du groupe Manoukian et à se dire que le père Duchêne est encore vivant même s’il a vachement bronzé !

A la semaine prochaine !
Vlad et Ernest

Prose marécageuse
http://www.lmsi.net/spip.php?article956

Identité INTERNATIONALE
http://identiteinternationale.net/

identité nationale (l’officiel)
http://www.debatidentitenationale.fr/

Une biographie édifiante de M. Sarkozy
http://www.betapolitique.fr/Une-biographie-edifiante-de-M-00636.html

Eric Besson fonde « l’ordre Philippe Pétain, pour les défenseurs de l’identité nationale, et pour l’honneur de la patrie des droits de l’homme »
http://www.desinformations.com/article.php?_a_id=1373

Sarkozy, « symptôme de l’abaissement national », selon Peillon
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090906.OBS0138/sarkozy_symptome_de_labaissement_national_selon_peillon.html

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade – Français, encore un effort si vous voulez être républicains; La Philosophie dans le boudoir, cinquième dialogue.
http://kropot.free.fr/Sade-encore.htm

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :