jump to navigation

Rom n’est plus dans Rome 29 janvier 2010

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste et satyrique ! Et à l’orthographe incertaine, rajouterons les plus attentifs.
L’Unità(*) du S.P.E.C.T.R.E., qui s’agrandit et tu le découvriras en cliquant sur l’image « KKmG » noir-jaune-rouge, dans la colonne de droite du blog.
Chaque vendredi, il traque la bête immonde qu’elle que soit le déguisement qu’elle revêt.

Lis-le attentivement, et, exceptionnellement, cette semaine, imprime-le en de nombreux exemplaires et glisse-le dans chaque menu d’un maximum de pizzerias.

Et remémorons-nous cette phrase d’Alexandre Herzen extraite de « Lettres de France et d’Italie » : « Il ne suffit pas de trouver un pays où tout va encore plus mal pour reconnaître que ce qui se passe ici est parfait.« 

(*)L’Unità : Journal communiste italien « fondata da Antonio Gramsci nel 1924 »

Rom n’est plus dans Rome

dessin réalisé à la craie grasse par Dylan C’est suite au congrès de l’URI (Union Rom Internationale), à Londres, qui essaye de fédérer et de représenter les Tsiganes au niveau international, l’URI qu’a été adopté en 1971 le drapeau rom, qui a pour principale originalité de représenter un peuple, et non un pays, c’est-à-dire un État situé géographiquement et exactement par des frontières officielles.


Camarade,
On les appelle,
Circaciens, Roms, Manouches, Gitanos, Zingaro, Tsiganes, le romanichel (attention on ne dit pas « le rom à michel » sauf en parlant des amours de notre regretté Michel Simon) ou plus simplement « gens du voyage ».

L’herbe tendre chantée par Michel Simon

Le plus souvent, ils sont catholiques, orthodoxes ou protestants. Leur mythe originel les fait remonter jusqu’aux rives de l’Indus sur les traces d’Alexandre le Grand. Depuis la nuit des temps, ils partagent avec les juifs le triste privilège de servir de bouc émissaire de tous les maux de nos sociétés. Afin de ne pas demeurer en reste, ils ont aussi fait l’objet d’un génocide de la part des nazis et de leurs amis européens durant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, si les communautés juives d’Europe à l’instar de Laurent Fabius jouissent actuellement d’une relative tranquillité, les gens du voyage restent les mal-aimés des nations européennes.

Malheureusement, en Europe, la lutte contre le racisme anti-Roms et le racisme en général ne dispose pas d’instruments adaptés à la gravité de la situation, situation rendue encore plus difficile par le récent virage progressif à droite de l’Europe, qui a eu comme conséquence une forte impulsion vers la purification linguistique et l’homogénéité culturelle.
Vincenzo Iovine (ALDE), Registre UE des cas de racisme – 13 octobre 2009
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=WQ&reference=E-2009-4861&format=XML&language=FR

Italy Attacked Over Plan to Fingerprint Roma and Sinti - http://www.dw-world.de/dw/article/0,,3461334,00.html

Faut dire que leur mode de vie nomade, faisant fi des frontières et des États, cristallise tous les préjugés racistes et xénophobes. En résumer « l’opinion générale » dispose que « s’ils voyagent, qu’ils partent et qu’ils n’essaient pas de rester ou de s’installer chez nous. » Aujourd’hui ici, demain là-bas, ces voyageurs sont le cauchemar de toutes les administrations. Elles n’arrivent pas à les recenser, les éduquer et encore moins les enrôler dans ses armées. En France comme en Belgique et ailleurs en Europe, il y a pourtant des législations, concernant l’aménagement de terrain pour accueillir les caravanes des gens du voyage, concernant l’hygiène de ces terrains et aussi concernant l’organisation de cursus scolaires adaptés à la vie nomade. Mais les communes et les collectivités locales font tout, c’est-à-dire rien, pour respecter leurs engagements. Le moindre prétexte est alors bon pour expulser un peu plus loin ces « touristes perpétuels ».

Il existe des agences de médiation et de défense des droits des gens du voyage et même une politique européenne, mais en Italie « Berlu » a décidé de leur faire payer son coup sur la gueule :

L’Italie est «passée d’une situation où elle n’avait aucune politique d’intégration envers les populations roms à une politique de répression». À déclaré M. Jan Jarab, le porte-parole du commissaire européen chargé de l’emploi, des affaires sociale set de l’égalité des chance, Vladimír Spidla
Carlo Fidanza (PPE), Politiques d’intégration des Roms et éloignement de citoyens de l’Union européenne – 30 novembre 2009
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=WQ&reference=E-2009-5962&format=XML&language=FR

En matière de romanophobie, Berlu n’en est pas à son coup d’essai. Déjà l’année passée, il avait décidé de faire dresser des fiches signalétiques avec le relevé des empreintes digitales de tous les Roms d’Italie et de leurs enfants. C’était pour mieux les aider en cas de perte, sans doute. Aujourd’hui pour optimiser ce recensement obligatoire, Berlu a décidé de conduire sous la protection de la police tous les Roms de Rome dans des camps aménagés par l’État. C’est sans doute pour qu’ils se sentent en sécurité et qu’ils bénéficient de meilleures conditions de logement.

Oui camarade, tu as bien lu, des camps « surveillés » pour y mettre une population « indésirable »…

Cette mesure, de concentration des Roms, est en fait une étape intermédiaire devant conduire à leur déplacement vers l’extérieur des frontières italiennes, probablement vers la Roumanie où d’autres camps pourront les attendre.

Lorsque l’on demande à Gianni de nous indiquer la rue Virginia Woolf, il nous dit : « Si vous cherchez les Roms, vous ne trouverez rien. On les a chassés. On a tout brûlé après leur fuite. »
Le problème rom en Italie : rencontres dans le quartier de Ponticelli à Naples – Maria Cerino – 22/05/09
http://www.cafebabel.fr/article/30151/probleme-rom-italie-naples-ponticelli.html

Il faut dire que dans son parti le « Popolo della Libertà » et avec ses potes de la « Lega Nord », Berlu est en communauté de pensée. Ensemble ils distillent depuis des années chez les Italiens toute leur haine raciste et xénophobe. Cette recette qui désigne, l’autre, l’étranger, comme le coupable de tout ce qui va de travers fini par porter ses fruits.

Car, comme par hasard et sans aucun lien de cause à effet, les actes de racisme se multiplient en Italie. On ne compte plus les « ratonades » en petit comité. On voit même maintenant des communautés entières céder à la tentation raciste comme à Rosarno en Calabre. Là, c’est tout un village qui a pris les bâtons, les fusils et qui est parti mettre le feu aux maisons occupées par les immigrés. Dans le quartier de Ponticelli à Naples, la population a incendié des camps occupés par des Roms, miraculeusement sans faire de victimes. Dans le village de Coccaglio une opération « White Chrismas » vise au recensement de tous les étrangers présent sur le territoire communal.

Des heurts violents ont opposé, du jeudi 7 au samedi 9 janvier, la population de Rosarno, une petite ville de Calabre, aux migrants clandestins qui cueillent les agrumes
(…)
Pour le ministre de l’Intérieur Roberto Maroni ces violences sont uniquement « le signe d’une trop grande tolérance envers les clandestins ».
Scènes de « chasse aux étrangers » au sud de l’Italie – 10/01/2010
http://www.la-croix.com/Scenes-de–chasse-aux-etrangers–au-sud-de-l-Italie/article/2409474/4077

Pour faire diversion, on accuse la ‘Ndranguetta, la mafia locale, d’être responsable de la situation. C’est pas faux, mais il ne faut pas se leurrer, le recours à l’épouvantail de la mafia ne sert ici qu’à occulter l’inquiétante progression du racisme en Italie.

Vu l’absence de réprobation internationale alors qu’il y a de quoi le pendre par les pieds, Berlu compte étendre les camps à toutes les personnes qui se revendiquent comme Roms sur le territoire italien.
Alors, un conseil à nos camarades gitans (ben oui, y en a), si on t’interroge répond « ik ben van Luxembourg ». Camarade, si tu vas en Italie, évite de sortir avec ta guitare en rue, on ne sait jamais.

Lire aussi le KoKomaG du 27 mars 2009 : Face de cul et chemise noire
et le KKmG  du 26 mars 2009: les chien ne font pas des chats

À la semaine prochaine !
Vlad et Ernest

30 novembre 2009
QUESTION ÉCRITE posée par Carlo Fidanza (PPE) à la Commission
Objet: Politiques d’intégration des Roms et éloignement de citoyens de l’Union européenne
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=WQ&reference=E-2009-5962&format=XML&language=FR

13 octobre 2009
QUESTION ÉCRITE posée par Vincenzo Iovine (ALDE) au Conseil
Objet: Registre UE des cas de racisme
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=WQ&reference=E-2009-4861&format=XML&language=FR

Les Roms boucs émissaires de l’immigration en UE
http://www.mrax.be/spip.php?article673

L’Italie veut expulser ses Roms
http://pro.guidesocial.be/actualites/l-italie-veut-expulser-massivement.html

Amnesty International demande aux ministres de la Justice et des Affaires intérieures de mettre fin à la chasse aux sorcières contre les Roms en Italie
http://www.amnesty-eu.org/static/html/pressrelease.asp?cfid=12&id=372&cat

Italie – Les Roms, boucs émissaires
http://www.amnestyinternational.be/doc/article14235.html

Italie: deux fillettes roms se noient devant les vacanciers – 23/07/2008
http://levif.rnews.be/actualite/europe/72-57-20263/italie–deux-fillettes-roms-se-noient-devant-les-vacanciers.html

Le racisme devient une banalité en Italie – 07/01/2010
http://levif.rnews.be/actualite/europe/72-57-44664/le-racisme-devient-une-banalite-en-italie.html

Le Conseil de l’Europe foudroie l’Italie concernant le relevé d’empreintes digitales des Roms – lundi 30 juin
http://www.euractiv.com/fr/europe-sociale/conseil-europe-foudroie-italie-concernant-relev-empreintes-digitales-roms/article-173783

Italy Systemically Frustrates Right to Adequate Housing of Roma
http://www.errc.org/cikk.php?cikk=2589

Rapports alternatifs 2008 sur le racisme en Europe – Italy
http://cms.horus.be/files/99935/MediaArchive/national/Italy%20-%20SR%202008.pdf

Italie: dehors les Roms? – 08/11/2007
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/italie-dehors-les-roms_467760.html

Le problème rom en Italie : rencontres dans le quartier de Ponticelli à Naples – par Maria Cerino Traduction : Charlotte Monnier – 22/05/09
http://www.cafebabel.fr/article/30151/probleme-rom-italie-naples-ponticelli.html

Le traitement des Roms en Italie préoccupe des experts des Nations Unies
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16862&Cr=Italie&Cr1=Roms

pogroms anti-Roms en Italie – 2008
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2691

Scènes de « chasse aux étrangers » au sud de l’Italie – 10/01/2010
http://www.la-croix.com/Scenes-de–chasse-aux-etrangers–au-sud-de-l-Italie/article/2409474/4077

Italie: un village chasse les étrangers pour Noël – publié le 30/12/2009 à 06h38
http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-12-30/italie-un-village-chasse-les-etrangers-pour-noel-750755.shtml

« Chasse » aux immigrés en Calabre – Vidéo LCI
http://www.wat.tv/video/chasse-aux-immigres-en-calabre-22xnr_1ezx5_.html

La France du clientélisme
http://www.lescommunistes.org/spip.php?breve814

Chasse au nègre en Calabre (Le Temps.ch 25/01/2010)
http://www.africatime.com/djibouti/nouv_pana.asp?no_nouvelle=504594&no_categorie=2

Chasse aux noirs en Italie : C’est bel et bien la Mafia – le Vendredi 15 Janvier 2010
http://www.rewmi.com/Chasse-aux-noirs-en-Italie-C-est-bel-et-bien-la-Mafia_a21459.html

ÉMIGRATION EN Italie : Le pape Benoît XVI appelle à des « solutions justes »
http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=55247

Italie, le retour de la bête immonde
http://www.come4news.com/italie,-le-retour-de-la-bete-immonde-80920

LE RACISME EN ITALIE Un programme de gouvernement – 21 Janvier 2010
http://www.lexpressiondz.com/article/8/2010-01-21/72217.html

Italie : transfert et évacuation controversés de Roms d’un campement illégal – 22/01/10
http://fr.euronews.net/2010/01/22/italie-transfert-et-evacuation-controverses-de-roms-d-un-campement-illegal/

White christmas: le Noël « honteux » d’un village italien
http://www.rtbf.be/info/societe/immigration/le-noel-honteux-dun-village-italien-173419

Italie: opération « white Christmas » – video
http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/ARTE-info/2964924.html

Les roms de Rome.
Un peuple rejeté cherche sa place.
http://www.naturavox.fr/energies/Les-roms-de-Rome

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :