jump to navigation

Assange balance, Hoellebecq s’en branle 16 décembre 2010

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le câble pas du tout diplomatique du S.P.E.C.T.R.E.
Chaque vendredi, il te révèle la vraie nature de ce qui se cache derrière les ahurissantes informations de la presse bourgeoise.
Cette semaine, cachés sous le pont de Glienicke, nous nous intéressons à l’employé du mois de la CIA.

Et méditons avec ce penseur étrangement moderne sur le fait que :

« La vérité est si obscurcie en ces temps et le mensonge si établi, qu’à moins d’aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître. »

Assange balance, Hoellebecq s’en branle

Camarade !

Assange est sorti de tôle, et personne ne sait si sa chambre était prête à Guantammo, mais il est déjà clair qu’il pouvait s’attendre à y subir une série de « séductions abusives » et autre « sexe par surprise ».

En attendant, son « KokomaG, version web 2.0 » aura déjà monopolisé l’attention de quasi l’ensemble de la planète médiatique.
Disons-le tout de suite, « Jude nerd » a non seulement le droit, mais il le devoir réclusionnaire de balancer les honteux secrets d’État des puissances impérialistes maquillées sous le fallacieux prétexte de « secret diplomatique ».

« Hillary jaune » de voir les notes internes de sa CIA googeulisées alors que son staff prétendait mordicus les avoir paumées lors de la dernière virée organisée par Bill… Les satrapes de l’éditocratie française, connus pour leur indépendance d’esprit et leur probité journalistique, ont bien sûr immédiatement tenté de castrer la bête. Ils ont ainsi monopolisé des bataillons de tâcherons pour lire et censurer (pardon analyser) tout ce que cette manne céleste pouvait receler d’intéressant. Les glandeurs des différents services de sûreté, renseignements généraux et autres planqués de l‘espionnage mondial y auront trouvé un nouveau prétexte pour justifier leurs heures de surf internet ainsi que le retard monstrueux accumulé dans l’analyse des rapports rédigés par les légions de délateurs zélés désireux d’aider leur pays.

Pendant ce temps, le pisse-copie contre-réclusionnaire Michel Hoellebecq se mange un prix Goncourt pour avoir mal recopié la notice Wikipedia sur la mouche à merde et une pub pour hôtel de charme dans son dernier « livre » centré sur sa minable sexualité nombriliste. Le contenu Internet généreusement mis en ligne par les cybercitoyens est ainsi honteusement pillé par les « Ctrl-c/Ctrl-v » des valets de pisse de l’édition « littéraire» capitaliste, triste dérivatif destiné à décourager les masses de la lutte en assassinant la littérature.

Cependant, avec WIKILEAKS, il y a comme un hic.

Le « Che Guevara des nerds» s’est en effet contenté de balancer de l’info brute et non traitée, déchiffrable le plus souvent uniquement par les seuls initiés, et en quantité tellement mammouthesque que le bon peuple n’en a, en fait, aucun usage… et pour tout dire s’en bat un peu les c…

Pourquoi ?

Sans appareil d’analyse adéquat, l’information n’est rien d’autre que du bruit destiné à saturer les neurones et à nous coller à un écran pour nous empêcher d’agir. Répétons ensemble, camarade :
Seule la lumière du marxisme-léninisme réaliste socialiste humoristique permet de distinguer la ligne juste et de répondre à la question “Que faire ?

Heureusement, il y a encore bien un ou deux communistes pour t’expliquer comment on analyse le réel de manière dialectique et bien sûr KoKoMaG, le mag qui fait rire et réfléchir ! (ceci est une page de propagande subtilement dissimulée)

Study For Johnny Mnemonic – Johnny in Download Helmet, Robert Longo 1993

 

Reste le buzz, non pas sur le contenu, mais sur le double phénomène star-system de Julian « C64 » Assange et de la saga cyberpunk du site qu’on n’arrête pas et qu’on ne peut pas arrêter. Du William Gibson en direct et sans mots compliqués qu’on ne comprend pas. À cela s’ajoute l’épisode très « James Bond » de la femme piège …et la promotion inhabituelle du safe sex.

Une fois encore, cette histoire fournira LE prétexte à l’état impérialiste des multinationales (ou Capitalisme Mondial Intégré) pour mettre définitivement fin à tout espace de liberté sur la toile en ce compris ton webzine préféré, le tout sous prétexte de Sécurité. À ce propos, quelques internautes islamophiles qui se croyaient protégés par le mot de passe de leur forum pour discuter « à l’aise» du modus operandi adéquat pour créer un califat mondial se sont fait serrer comme il se doit par une troupe de pandores toutes fières de pouvoir exhiber leur gibier “terroriste ”.

Répétons-le aux Camarades qui nous lisent, la liberté d’association et la vie privée n’existent pas sur la toile. Si vous pouvez y raconter des conneries en toute liberté, c’est uniquement à condition qu’elles n’intéressent ni ne menacent l’ordre public, à savoir la sauvegarde du Capital. Pour paraphraser le grand Marx, les armes de l’informatique ne remplaceront jamais l’informatique des armes. La toile est un Janus révolutionnaire, elle nous permet de communiquer et d’informer urbi et orbi sur « la mort qui nous gouverne et l’opportunité de nous en défaire » mais elle est aussi le télécran universel par lequel l’empire surveille les dissidents du nouvel ordre mondial.

Contre ce cyber-biopouvoir, il convient de mettre ne place une cyber-biorésistance. Pour commencer, jette un œil ici camarade : http://www.bugbrother.com/archives/sortezcouvert.html (Avec ces quelques conseils simples, tu éviteras d’inviter directement les flics à ta prochaine réunion militante.)

Alors, maintenant comme le préconisait un ancien secrétaire général du parti communiste français, « Bouge ton Hue » ! Il y a encore bien l’une ou l’autre manif de prévue dans ta région aérienne ces prochaines semaines : vas-y ! Une jeune militante (ou un militant, même vieux, y a pas d’raisons) t’a hypnotisé(e) du regard en te tendant un tract lors du dernier changement de quart à l’usine… Fonce la retrouver dans la cave où son groupuscule fomente une révolution ! Qui sait, ça se terminera peut-être par plein de petits révolutionnaires… Au bureau, dans la rue, en famille, entre amis, mettez à profit votre temps libre, voire mieux prenez-le ! , pour parler, réfléchir et organiser les moyens de résister concrètement et directement à l’oppression capitaliste !

Conspirer, s’est respirer ensemble et si tu doutes de ton pouvoir, médite donc cette phrase de l’anthropologue Margaret Mead ayant parfaitement décrit la méthode des Bolchevicks :

«Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En effet, c’est de la seule façon que ça l’a toujours été. »

A la semaine prochaine !

Vlad qui rejoint Ernest chez Toone

P.-S. Si tu regardes sur la colonne de droite, tu trouveras un gros bouton qui t’amènera vers plein d’articles et d’analyses marxistes et autres, c’est notre Wikileaks à nous, une foi dans laquelle KokomaG puise son incessant datamining. Bonne lecture !

http://www.slate.fr/story/26745/wikipedia-plagiat-michel-houellebecq-carte-territoire
http://library.nothingness.org/articles/SI/fr/display/99
http://www.peripheries.net/article227.html
http://lmsi.net/Houellebecq-sociologue

Publicités

Commentaires»

1. gerard craan - 17 décembre 2010

Aah tiens, je viens de tomber sur un mail égaré que j’hésite encore à wikiliser (de « wikileaks » et « utiliser ») : il permettrait de mettre au jour qui se cache derrière le SPECTRE, puisqu’il en révèle les noms des têtes pensantes et alcoolisées : XL, MC, JW, ADV, VG et VM. Mais je crois que je vais d’abord en toucher un mot à mon organisation-mère, sans qui je ne serais rien et dont, chacun le sait, je m’empresse de faire l’éloge sous forme de publi-reportage dans le JIM : le PTB. Peut-être sera-t-il possible d’échanger des campagnes « SEX » contre des armes chinoises ? Au SPECTRE de faire une offre.

2. vlad - 18 décembre 2010

Pour mieux nous connaître, tu peux aussi tout simplement consulter le « divers stuffs » de ce blog.

Nous n’avons rien a cacher, nous, monsieurs !

Sinon, prière de ne pas faire de propagande populiste sur ce blogue.

salutations révolutionnaires

vlad

3. WikiLeaks, le cadeau de fin d’année « KKmG – Hebdo - 18 décembre 2010

[…] Lire aussi : Assange balance, Hoellebecq s’en branle https://kokomag.wordpress.com/2010/12/16/assange-balance-hoellebecq-s%E2%80%99en-branle/ […]

4. gerard craan - 20 décembre 2010

rhôô et dans les tags Internationale est écrit avec un total de trois « n »

gérard craan - 21 décembre 2010

de 4 n

5. vlad - 21 décembre 2010

et 5 a car l’internationaaaaale sera le genre humain

salutations révolutionnaires !

vlad

6. gerard craan - 22 décembre 2010

même quand il y en a 6 au total de a. t’es peut-être socialiste, mais pas très scientifique 🙂
ah la la.

7. i - 24 décembre 2010

c’est quoi ces taches blanches, j’en trop dans le nez ou c fait exprès?

8. i - 24 décembre 2010

c’est quoi ces taches blanches, j’en ai trop dans le nez ou c fait exprès?

kokomag - 27 décembre 2010

l’approbation à été à un peu longue, DSL. J’ai eu une panne d’ordinateur ce W-E.

Merci pour l’attente.

9. Ein Web, ein Bill, ein Zuckerberg « Kokomag's Blog - 17 février 2012

[…] Mais, rien n’est anonyme sur Internet pour qui en a les moyens, et nombreux sont ceux qui veulent connaître les noms de ceux qui les critiquent… L’année dernière, les tripiers Ben Ali, Moubarak et Khadafi auraient bien voulu savoir qui se cachait derrière les blogs et les comptes facebook de ceux qui appelaient à leur renversement. Aujourd’hui Bachar “SS Panzer” El Assad aimerait aussi avoir cette information. Demain ceux qui seront intéressés (il y aura toujours des nostalgiques de la gestapo, stasi, KGB,  CIA,… ah oui ceux-la sont toujours là…) par nos noms et nos coordonnées n’éprouveront plus le moindre problème. Mark “encore un  iceberg” Zuckerberg se fera un plaisir de balancer nos IP et nos FAI (non ça ne veux pas dire Federación Anarquista Internacional, bis repetita placent) contre monnaie sonnante et bipante. Car après tout, comme le disent si bien les marchands d’armes de tout lieu et toute époque, “ce n’est pas parce qu’on met le chou à l’étalage qu’on est responsable de la béchamel !” “Répétons-le aux Camarades qui nous lisent, la liberté d’association et la vie privée n’existent pas sur la toile. Si vous pouvez y raconter des conneries en toute liberté, c’est uniquement à condition qu’elles n’intéressent ni ne menacent l’ordre public, à savoir la sauvegarde du Capital. (…) La toile est un Janus révolutionnaire, elle nous permet de communiquer et d’informer urbi et orbi sur « la mort qui nous gouverne et l’opportunité de nous en défaire » mais elle est aussi le télécran universel par lequel l’empire surveille les dissidents du nouvel ordre mondial. » : Assange balance, Hoellebecq s’en branle – https://kokomag.wordpress.com/2010/12/16/assange-balance-hoellebecq-s%E2%80%99en-branle/ […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :