jump to navigation

Ni gauche ni droite, Rex ! 21 janvier 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG ! 
L’hebdomadaire du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, à la suite d’une déliquescence du Comité Rédactionnel, nous ignorons tout du sujet traîté ici-bas. Que cela ne t’empêche de profiter pleinement de la prose extrême-gauchiste que nos Camarades Rédacteurs t’auront livrée.

Cette semaine, imprime ou pas ce mail et va, tout de rouge ou de noir vêtu, te joindre à la Marche Blanche pro gouvernementale de ce dimanche en rappelant que ce qu’il nous faut ce n’est pas un gouvernement, mais un gouvernement de GAUCHE. Manifester pour un gouvernement qui montera les Camarades néerlandophones contre les Camarades francophones et exacerbera les conflits linguistiques, nous n’en avons rien à foutre. Il nous faut un gouvernement qui puisse enfin prendre des décisions radicales face à la crise capitaliste mondiale. Il paraît que cela est possible en Islande (voir la Zone du Camarade Siné n°38 : http://lazone.sinehebdo.eu/zone-38.html ).

Et comme le disait si justement Errico Malatesta : « Il ne s’agit pas de faire l’anarchie aujourd’hui, demain, ou dans dix siècles, mais d’avancer vers l’anarchie aujourd’hui, demain, toujours. » 

Pour le C.R.I.T.S.

(Comité Rédactionnel de l’Intro du Texte de la Semaine), P.J. Proud & Nestor

Ni gauche ni droite, Rex !

Lea eaux montent c'est inexorable... - http://flood.firetree.net/?ll=50.8649,4.1666&z=8&m=4

Camarade,

Si tu n’as que ça à faire, va voir l’émission de la RTBF « mise au point » de dimanche dernier (http://www.rtbf.be/video/v_mise-au-point-16-01-11?id=717362&category=info )

Tu y verras le « manager de l’année » Eric Mestdagh, exploiteur patenté d’escl… d’intérimaires te répéter ad libitum et ad nauseam (c’est du latin, une langue d’impérialistes et de curés, ça veut dire sans limites et jusqu’à la nausée) qu’il faut prendre son avenir en main, forcer la chance, bref qu’en gros « yaka » se sortir les doigts du cul et gnagnagna…

Facile à dire quand on a l’cul bordé d’nouilles depuis trois générations au moins. S’il croit que c’est facile de forcer la chance quand il n’y a qu’UNE offre d’emploi, pour je sais pas combien de chômeurs, mais beaucoup trop… Le discours patronal cynique et simpliste dans toute sa splendeur ! Dans cette émission on voit aussi des « citoyens » (en langage médiatique, ça signifie « des blaireaux ») appelés à manifester « pour avoir un gouvernement ». Cette « manif » est, disons-le, une grosse connerie ! (pas convaincu ? allez voir par vous-même : http://www.230111.be/)

En effet, le fait de pas avoir de gouvernement nous pénalise peut-être sur le plan économique mondial, mais aller manifester avec pour seul mot d’ordre « shame » (c’est de l’anglais, une langue d’impérialistes et de buveurs de thé, ça signifie « la honte ») c’est un peu court et franchement apolitique, ce qui est un comble quand on dit vouloir un gouvernement.

Bref camarade, à cette manif on ne t’y verra pas… ou alors en train de faire le forcing au milieu de ce troupeau de moutons bêlants, vêtu de rouge et de noir en distribuant ton Kokomag sous forme de tract !

Précisons donc que « la crise belge », n’est pas tellement une question de flamands contre wallons, de néerlandophones contre francophones, de feignants contre besogneux, mais un réel problème de gauche contre droite ! Je dirais même plus un problème entre la gauche de la droite et la droite de la droite et la droite de la gauche, tu me suis camarade ?

Car entre la N-VA (Nieuwe Vlaamse Alliantie, droite tendance Padanie) et le PS (Parti Socialiste, gauche tendance FMI), c’est moins une question de Flamands contre le reste du monde qu’une question de gauche passablement molle, mais gauche quand même et de droite très décomplexée.

Pour te le démontrer, KoKomaG t’offre une lecture bilingue de quelques morceaux choisis dans le manifeste de la N-VA.

Ainsi peut-on y lire que la N-VA veut effectivement une séparation de la Belgique et une reconnaissance au niveau européen de la Flandre en tant qu’État au même titre que l’Irlande ou la Suède…

« Alleen door een autonomie te verwerven – zoals die van volkeren als de Zweden, de Ieren, de Portugezen of de Grieken – kan Vlaanderen zich binnen de Europese Unie echt ontplooien. »
http://www.n-va.be/files/default/nva_images/documenten/manifest.pdf

S’en suit un point sur la Flandre républicaine et une dénonciation de l’absence de démocratie en Belgique, parce que c’est un Royaume (une monarchie constitutionnelle pour être exact – ndlr). Là-dessus on est plutôt d’accord, mais bon, pour KoKomag c’est surtout le caractère bourgeois de cette monarchie qui est en cause. De là, à lancer le concept révolutionnaire de « monarchie ouvrière», il y a un pas de deux qu’il serait peut-être de trop pour danser, parce que bon…

Ensuite, assez curieusement le texte de la N-VA s’intéresse à la vie des médias. Dans un seul paragraphe on passe ainsi de la protection de l’indépendance de la presse à la mise en garde des journalistes qui abuseraient de leur indépendance…« den Bart », le Casimir des Flandres, verrait bien une liberté de la presse « à la hongroise » !

« Over politici wordt bericht in het kader van hun politieke werkzaamheden en louter in de daartoe geëigende, bij voorkeur laagdrempelige programma’s. Kijk-, luister- of leescijfers mogen niet legitimeren dat journalisten en mediamensen een loopje zouden nemen met de waarheid, noch dat zij mensen zouden raken in hun waardigheid, ook al zien deze mensen dat misschien zelf
niet meteen in. »
http://www.n-va.be/files/default/nva_images/documenten/manifest.pdf

Suivent encore quelques mots sur la manière dont la VRT (la radio télévision flamande) doit faire son travail. Cette dernière est en effet considérée comme trop « gauchiste ». Notamment quand elle rappelle l’histoire de la collaboration en Flandre…

En contrepartie de ce programme « musclé », le parti socialiste, tout converti qu’il soit aux bienfaits du capitalisme et à son caractère universel et indépassable, témoigne encore de beaux restes de ce qui fut une des premières forces marxiste au monde.

Il continue par exemple encore officiellement à prôner la lutte des classes :

Le Parti Socialiste – en abrégé P.S. – a pour but d’organiser, sur le terrain de la lutte des classes, toutes les forces socialistes de Wallonie et de Bruxelles, sans distinction de race, de sexe, de langue, de nationalité, de croyance religieuse ou philosophique, afin de conquérir le pouvoir pour réaliser l’émancipation intégrale des travailleurs.

http://www.ps.be/_iusr/statutsps2010511.pdf

Il est bon de le rappeler, car cet aspect de son programme a pu échapper aux observateurs de la vie politique belge, disons depuis 1914…

Plus sérieusement, ce parti reste également attaché aux libertés fondamentales :

Le P.S. s’engage à respecter, dans l’action politique qu’il entend mener, et à faire respecter par ses différentes composantes et par tous ses mandataires élus, les droits et les libertés garantis par :

– la Convention de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales du 4 novembre 1950, approuvée par la loi du 13 mai 1955, et les protocoles additionnels à cette convention en vigueur en Belgique ;
– la Convention relative aux Droits de l’Enfant du 20 novembre 1989, approuvée par la loi du 25 novembre 1991.

Il s’associe aux autres partis qui, dans le monde, contribuent à l’édification du socialisme démocratique et rejettent tous les systèmes et régimes où les Droits de la personne humaine sont méconnus et bafoués. http://www.ps.be/_iusr/statutsps2010511.pdf

Cela ne l’a pas empêché de voter et d’appliquer avec zèle des législations « antiterroristes », mais bon, c’est sans doute à l‘insu de son plein gré, et qu’avec d’autres ça aurait été pire…

Bref, au-delà du « problème communautaire », on est bien devant la pression d’un courant chauvin et capitaliste dont le mot d’ordre semble être « kill the poor » confronté à une social-démocratie n’ayant pu se résoudre à complètement abandonner son électorat et qui pratique donc une certaine force de… résistance.

Dans ce cadre, c’est bien beau de vouloir un gouvernement, mais si c’est pour se taper des réacs, ben on préfère rien. Dans le contexte actuel de crise économique gravissime, il faut vraiment manifester, mais pour réclamer un gouvernement de gauche, si possible révolutionnaire, et vite !

Car pour parodier Eiffel, « A tout moment la rue peut aussi dire oui sans doute ».

(http://www.bruxellesmabelle.net/Bruxelles_ma_belle/Eiffel.html )

A la semaine prochaine !

Vlad et Ernest sur une idée de Pierre-Joseph

http://www.n-va.be/waar-wij-voor-staan (vl)
http://www.n-va.be/files/default/nva_images/documenten/manifest.pdf ((vl)

http://www.ps.be/Source/PageContent.aspx?MenID=298&EntID=1 (fr)
http://www.ps.be/_iusr/statutsps2010511.pdf (fr)

http://www.aden.be/index.php?aden=l-appel-des-editions-aden (fr)

Publicités

Commentaires»

1. Wyckmans Louis - 21 janvier 2011

L’article témoigne de beaucoup de lucidité de la part des rédacteurs. J’approuve comme j’approuve l’idée contenue dans le titre du bouquin de Tanuro « l’impossible capitalisme vert » (que je n’ai pas encore lu, mais je vais le faire…)mais je me dis toujours « comment faire pour induire plus de clairvoyance chez nos contemporains? Comment?! »

vlad - 21 janvier 2011

ben au fait, ce blog est une tentative destinée à élevé la conscience des masses en utilisant l’outrance, l’exagération et la dérision au service de la juste ligne…bon évidemment comme toute expérience socialiste, elle a ses haut et ses bas (un peu comme lénine avec que faire te matérialisme et empirocriticisme)

salutations communistes

vlad

2. Jefke - 21 janvier 2011

Ça, c’est de la dialectique, Camarades!
Cela va faire rosir Elio d’orgueil.

3. kokomag - 23 janvier 2011

Message de rdu.39, reçus sur la mailing list.

« chères amis vous etes de tres mauvaise foi !ex: tu attaques Mestdagh et vous les gens qui vous dites de « gauche » vous etes les premiers à faire vivre Mestdagh,il y a d’autres magasins que Mestdagh,je parle pas de Carrefour,c’est la meme équipe; mais vous avez Delhaize,Colruyt,Intermarché…; à vous lire à + »

4. kokomag - 23 janvier 2011
vlad - 27 janvier 2011

jolie chanson du cde cyril, comme quoi le tennis est un sport dialectique !
Justine Hennin nous lirait-elle ?

Vlad

5. El Xav - 29 janvier 2011

Contre la crise : le cassage de barbe et le rasage de couilles !

6. On n’a pas assez fusillé en ‘44 « Kokomag's Blog - 1 juin 2012

[…] Ni gauche ni droite, Rex ! […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :