jump to navigation

Le facteur sonne toujours trois fois 11 février 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le courrier bien affranchi et légèrement timbré du S.P.E.C.T.R.E.
Ce vendredi, alors que sort en kiosque le premier numéro de Zélium (http://www.zelium.info/), nos zélés éditorialistes zooment sur la privatisation de La, bonne vieille, Poste, désormais dénommée bpost (prononcez : bi-poste).
Alors cette semaine, histoire de faire bbosser ton bfacteur, imprime cette bbafouille et bposte-la à tout(e)s tes bexs, ça leur fera un joli bcadeau de bSaint-Valentin (en bretard, ça ne devrait pas arriver avant le bmardi !).

Et comme le notait Jean-Marie Gourio dans ses Brèves de comptoir : «Le courrier, c’est un coup de téléphone qui part à pied

Le facteur sonne toujours trois fois !

Pas de Saint Valentin pour Johnny Thijs

Camarade,
Si en Égypte, grâce à la parution du dernier KoKomaG, Moubarak se casse, en Belgique, c’est plutôt La Poste qu’on casse et singulièrement les postiers. Nos camarades postiers seront donc en grève ce 11 février contre la privatisation de ce beau service public. Spéciale dédicace donc à Johnny « cash » Thijs !

Johnny « cash » Thijs est un patron de droite (pléonasme). Comme tous les exploiteurs, il est là pour faire suer un maximum de fric de l’effort des travailleurs qui lui sont con-fiés. Il a ainsi concocté une réforme « profonde » de l’organisation des tris postaux et des services de distribution locale.

Primo, les cinq centres de tri actuels (Bruxelles, Charleroi, Liège, Anvers et Gand), où on se les roule un peu trop à son goût, sont transformés en « centres de courrier industriels » (Industrial Mail Centres, IMC, en anglais dans le texte). « Industriel », ça sonne déjà moins « fonctionnaire » et plus usine à broyer le prolo. Le courrier ordinaire sera donc prêt à être distribué dès sa sortie de ces IMC, tip top et sans bavures ! ( ça, ça reste à voir) Fini donc le travail de tri effectué actuellement par les facteurs dans plus de 400 bureaux de distribution… Tout cela sans toucher à l’emploi ?

Pour André Blaise, responsable général de la CSC-Transcom : « Ce plan va déboucher sur une diminution du volume de l’emploi de plus de 30%, due, entre autres, au séquençage du courrier et au remplacement du personnel statutaire par des milliers et des milliers de postiers « low cost ». Grève générale de bpost le 11 février ? – 27 janvier 2011 – http://www.lecho.be/actualite/entreprises_services/Greve_generale_de_bpost_le_11_fevrier-.9014565-3015.art

C’est là qu’intervient le Secundo ! bpost – c’est comme çà que çà s’appelle maintenant la Régie des Postes – invente un nouveau type contrat de travail pour l’engagement de nouveaux agents. Avec un nouveau type de contrat « moderne », ni employés, ni ouvriers, mais des « agents auxiliaires », ça ne veut rien dire mais ça va faire très, très mal :

Engagés à durée indéterminée, les auxiliaires se caractériseront par une extrême flexibilité pour une rémunération inférieure à la plus petite rémunération actuelle.

Ainsi, si un facteur en début de carrière peut compter, actuellement, sur royalement 1670 euros bruts, soit approximativement 1226 euros nets, pour l’« agents auxiliaires » le brut de base, pour 38heures/semaine, sera de 1594 euros soit 1193 euros nets. Ce n’est pas tout, car les « agents auxiliaires » auront à être « flexibles » (comprendre : « taillables et corvéables à merci ») dans leur temps de travail. Leur rémunération mensuelle pourra donc alors, selon les périodes, être carrément inférieure au RMMG (RMMG – revenu minimum moyen garanti : 1469,48 brut pour un travailleur de 22 ans avec 12 mois d’ancienneté.
Suer, suer, il en restera toujours quelque chose !

Bien sûr quand on est un esclave, pas question de faire carrière et encore moins d’être nommé dans un quelconque un « statut ». Le statut, d’ailleurs, L’Union européenne trouve ça « has been », et Johnny, il aime bien ce qui est européen, comme la libéralisation des postes, et en plus il déteste être « has been ».

D’ailleurs bpost est étrangement dans l’air du temps : les « accords »  interprofessionnels  (AIP), – les DP, diktats patronaux, en fait – de 2011 sont également pour un statut de travailleur mixant ceux des ouvriers et les employés.

Historiquement, cette différence ouvrier/employé avait été concédée aux « petits chefs » et aux « cols blancs » pour s’assurer de leur fidélité par rapport aux prolos toujours trop enclins à se mettre en grève et à voter pour les rouges. Le statut unique rêvé par la FEB avec son AIP c’est la flexibilité du temps de travail des employés alliée à la facilité de licenciement des ouvriers. Et ce n’est pas un slogan…

Ainsi Thomas « killer » Leysen, président de la FEB écrivait en janvier de l’année dernière :

« Il faut revoir le statut des ouvriers et des employés et évoluer vers un statut unique. Il faut avoir un droit de licenciement identique pour tous, sans aggraver le handicap concurrentiel de nos entreprises. » « Laissez-nous entreprendre! » – http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/558299/laissez-nous-entreprendre.html

En clair, cet accord refusé par la base du syndicat socialiste revient à :

Si vous êtes employé, la formule patronale conduit à diviser par 4 (ou plus !) votre préavis minimum légal. Ce serait pire si vous pouviez prétendre à une « grille Claeys ». Résultat: on pourrait vous licencier plus vite et moins cher, vous perdriez beaucoup d’argent, et la collectivité bien davantage (plus de 20.000 € de « subventions » pour le licenciement d’un employé moyen).

Si vous êtes ouvrier, la formule patronale conduit à un préavis parfois plus court, parfois à peine supérieur au minimum légal actuel. Pour tous les secteurs où les préavis ont été améliorés par CCT (convention collective de travail), ce serait un recul très net ! Cela signifierait donc l’enterrement de note exigence d’augmenter nettement les préavis des ouvriers. Une maigre prime « nette » ne compense évidemment pas une telle défaite !

Si vous êtes employé ou cadre (ben oui ça se fait aussi parfois, virer un cadre, surtout quand il vieillit) et pouvez prétendre à une « grille Claeys »(1), la formule patronale conduit à diviser par 6 ou 7 votre préavis ! Résultat : on pourrait vous virer plus vite et beaucoup moins cher, vous perdriez beaucoup d’argent, et la collectivité bien davantage (plus de 20.000 € de « subventions » pour le licenciement d’un employé moyen).

Comme l’expliquent si bien les camarades jésuites de la CSC. Un meilleur statut commun pour ouvriers et employés – http://www.csc-en-ligne.be/Actualite/Campagnes/statut_commun/statut_commun.asp

Bref, si cet accord passe, on y passera tous comme à La Poste…

Face à ces diktats patronaux et à la démolition des statuts du public, imposons-leur le socialisme c.-à-d. «  le salaire du cadre allié à la sécurité d’emploi du fonctionnaire ». Tous cela évidemment dans l’attente la plus courte possible de l’abolition définitive et irréversible de l’exploitation salariée !

Une utopie ? Pas vraiment, il s’agit simplement de mieux redistribuer la richesse produite, un peu comme en Égypte, et c’est pas tellement plus dur que de faire tomber un dictateur militaire.

Cela se peut-il être ? Cela doit être ! (muss es sein, es muss sein comme dirait Beethoven, un Européen que certains considèrent sans doute aussi comme « has been »)

À la semaine prochaine pour une nouvelle révolution !

Vlad et Ernest

————————————

(1)La grille Claeys est une formule qui donne une approximation de ce que les tribunaux donneraient pour des employés et cadres bénéficiant d’un salaire annuel brut supérieur à 29.800 €. Elle tient compte de l’ancienneté, du salaire et de l’âge. Ici les calculs sont faits pour un employé ou cadre de 40 ans ; en gros, 10 ans de plus donneraient 3 semaines de préavis de plus. Pour de basses anciennetés, la formule Claeys peut donner des résultats inférieurs au préavis légal – dans ce cas c’est ce dernier qui compte, bien entendu!

Un meilleur statut commun pour ouvriers et employés
http://www.csc-en-ligne.be/Actualite/Campagnes/statut_commun/statut_commun.asp

Grève générale de bpost le 11 février? – 27 janvier 2011 http://www.lecho.be/actualite/entreprises_services/Greve_generale_de_bpost_le_11_fevrier-.9014565-3015.art

Bpost en grève : pas de courrier le 11 février ? – vendredi 28 janvier 2011 à 10h23
http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/entreprises/bpost-en-greve-pas-de-courrier-le-11-fevrier/article-1194937744902.htm

Appel à la grève générale chez bpost le 11 février – jeudi 27 janvier 2011, 15:49
http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2011-01-27/greve-generale-chez-bpost-le-11-fevrier-817910.php

Bpost ; 200 millions d’euros, le coût de sa réorganisation – lundi 24 janvier 2011 à 14h22
http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/entreprises/bpost-200-millions-d-euros-le-cout-de-sa-reorganisation/article-1194930878302.htm

Poste: des agents auxiliaires pour l’organisation de distribution du courrier
http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/297108/poste-des-agents-auxiliaires-pour-l-organisation-de-distribution-du-courrier.html

Grandes lignes du projet d’accord interprofessionnel 2011-2012
http://my.easypay-group.com/fr_BE/news/overview/message/?id=1786

Des députés PS demandent l’audition du patron de bPost – mercredi 9 février 2011 à 12h55
http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_des-deputes-ps-demandent-l-audition-du-patron-de-bpost?id=5589813

Accord interprofessionnel 2011-2012
http://www.arista.be/fr/secretariatsocial/news-secretariatsocial/actualite-secretariatsocial/4246-accord-interprofessionnel-2011-2012

Projet d’accord interprofessionnel 2011-2012
http://www.csc-en-ligne.be/Actualite/Nouvelles/details/aip_projet.asp

AIP 2011-2012 : une percée historique sur le statut ouvriers-employés, Infor FEB, 21 janvier 2011
http://www.scribd.com/doc/47316379/AIP-2011-2012-une-percee-historique-sur-le-statut-ouvriers-employes-Infor-FEB-21-janvier-2011

Ouvriers – employés : les statuts sèment la zizanie – mardi 18 janvier 2011
http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/belgique/ouvriers-employes-les-statuts-sement-la-zizanie/article-1194925943669.htm

« Laissez-nous entreprendre! »
http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/558299/laissez-nous-entreprendre.html

HEBDOMADAIRE • N° 33 • 5 septembre 2008
Social – Une décision de justice ranime un débat difficile
Ouvrier, employé : vers un statut unique ?
http://www.ucm.be/C1256C0D003C8BF5/_/5EAEBAF22AE6EF24C12574BA002982FD?OpenDocument

A quand un statut unique pour les ouvriers et les employés ?
http://www.econospheres.be/spip.php?article152

Combien gagne votre facteur?
http://www.references.be/carriere/combien-gagne-votre-facteur

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :