jump to navigation

Marine et Martine sont sur un bateau 25 mars 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le journal syndical du S.P.E.C.T.R.E.
Alors que Paris hésite à voter Marine, tes rédacteurs arpentent le pavé pour tes droits sociaux.

Marine et Martine sont sur un bateau…

Bruxelles 24 mars 2011 photo : P.C.

Camarade !

Jeudi 24, c’est l’aube, le soleil pointe à l’horizon, les grands soirs commencent toujours par des petits matins. Quand faut y aller, faut y aller !

Venus des quatre coins du Royaume et de plus loin encore, les travailleurs guidés par la raison se rassemblent autour du pentagone bruxellois. Bientôt, c’est le cri du peuple en colère qui résonne dans la ville. A l’occasion du sommet européen de printemps, les syndicats européens ont choisi de bruyamment faire entendre leur voix. En rouge, vinrent 20.000 manifestants vers la rue de la Loi, en vert, 10.000 se rassemblèrent sous les sphères de l’Atomium. Venus de France, d’Allemagne des Pays-Bas et du lointain Luxembourg leurs camarades de labeur et de souffrance se joinrent à la manifestation. C’est que la CRIIIIIIIIIIIISE finale n’en peut plus de durer, et bien que moribond le capital et ses nervis patronaux n’auront jamais été aussi arrogants et menaçants envers les travailleurs.
Partout en Europe, on a fait avaler aux salariés et aux populations les plus faibles, des mesures d’austérité, des réductions de salaire et un rabotage constant de leurs droits sociaux. Dans cet océan de misère, les traders, valets de pisse de l’exploitation capitaliste, toucheront pourtant encore des primes indécentes grâce aux odieux bénéfices de leurs fonds spéculatifs.

Alors que cette journée de protestation et de communion syndicale allait son train sous le soleil exactement, les grands leaders syndicaux ânonnaient leurs prêches à l’occasion d’effets de manches savamment étudiés :

« C’est une attaque encore jamais vue contre les employés, plutôt que contre les spéculateurs qui ont causé cette crise« , tonnait Rudy De Leeuw, président de la FGTB, le syndicat socialiste belge fort d’un million et demi de membres.

Pendant ce temps, le ras-le-bol montait dans la base… Certains parmi les plus âgés se souviennent encore que les grandes victoires syndicales n’ont été obtenues que dans le rapport de force, et souvent contre l’attentisme des bureaucraties syndicales. C’est ainsi que vers midi quelques-uns plus courageux que les autres se piquent d’entreprendre le cordon de police (ex gendarmerie) qui protège le Parlement. Bientôt, ceux-ci sont rejoints par d’autres, et c’est finalement une bonne centaine de manifestants qui à l’aide de klinkers éclatés, arrachés aux trottoirs de la rue de la Loi, entament l’établissement du rapport de force si nécessaire à la conduite de la négociation. Malgré l’intervention pathétique de quelques bureaucrates autoproclamés « stewards » tentant d’isoler « les casseurs » du reste du groupe, les manifestants tinrent bon et les cognes en furent pour leur frais !

Bruxelles 24 mars 2011 photo : P.C.

Cette victoire du mouvement ouvrier est comme une bouffée d’air frais dans un ciel sombre plombé de particules mortelles. En effet, pendant ce temps La France, mère de toutes les révolutions, menace en de tomber sous le joug de la botte fasciste. La fille du fils borgne de la bête immonde, dopée par la politique déjà fasciste de Sarkôme premier, taille des croupières dans l’électorat de droite qui comme chacun le sait préfère toujours l’original à la copie. Marion « Porcine » Lepen dite « Marine » savoure déjà sa victoire prochaine et a déjà mis le « Schnaps » au frais.

Face à cette catastrophe annoncée, le parti socialiste fait enfin taire ses querelles éléphantines et se range enfin derrière Martine « de l’or » Aubry avec l’aide de la verte Cécile « Danette » Duflot ! Disciplinées quoique quelque peu laminées, les forces communistes se rangeront derrière le mot d’ordre « no pasaran ! » et feront barrage à l’extrême droite et à sa petite soeur la droite. Les collabos de la bande à Sarko ont pour leur part déjà fait savoir qu’ils laissaient leurs électeurs « libres » de leur choix, en agrémentant cette annonce de diverses saillies racistes. Seul le gaulliste Dominique Villepin dénote, en affichant un antifascisme et une absence de xénophobie totale, choses devenues fort rares sur la droite de l’échiquier.

Elections piège à connes donc, « Martine à la ferme » contre «Porcine Lepen » s’annonce comme la répétition générale de l’élection présidentielle à venir qui verra pour une première fois « la France présidente ». Pour éviter le pire, la solution reste encore et toujours dans la rue. Les manifestants de Bruxelles, comme ceux de Lisbonne inscrivant leurs pas dans celui du peuple arabe nous en montrent le chemin.

No pasaran !
Venceremos !

A la semaine prochaine !
Vlad et Ernest

FGTB et CSC rejettent les plans de Sarkozy et Merkel
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1240567/2011/03/24/FGTB-et-CSC-rejettent-les-plans-de-Sarkozy-et-Merkel.dhtml

20.000 manifestants pour une Europe sociale et solidaire
http://www.fgtb.be/web/guest/news-fr/-/article/184493/&p_l_id=10624

Francis Gomez : « Je n’ose imaginer ce que ferait l’Europe sans ces manifestations »
http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_francis-gomez-je-n-ose-imaginer-ce-que-ferait-l-europe-sans-ces-manifestations?id=5828973

Publicités

Commentaires»

1. vlad - 26 mars 2011

Hitlero-trotskysme !

« pour le second tour, chaque candidat du NPA précisera les consignes de vote. Mais, le NPA appelle à voter pour le candidat de gauche lorsqu’il reste en lice contre le Front national. Par contre, le NPA n’est pas pour la constitution d’un Front républicain et n’appelle pas à voter pour un candidat UMP contre le FN. » communiqué du 21 mars 2011

http://www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-cantonales-2011-abstention-record-et-danger-du-front-national

par contre voici la ligne juste :

« battre la droite et l’extrême droite. Pas question pour cette dernière de banaliser l’élection du moindre conseiller général FN. Pas une seule voix ne doit aller au Front National, quel que soit le cas de figure, même face à un candidat UMP. » communiqué du pcf

http://www.pcf.fr/8419

no pasaran

vlad


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :