jump to navigation

No one is illegal 6 mai 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
L’agenda du S.P.E.C.T.R.E.

Pendant que la mort d’un arabe éclipse exceptionnellement tout le reste de l’actualité, la lutte continue.
Cette semaine, KoKomaG te fixe malheureusement encore rendez-vous :

  • Samedi 7 mai 2011 à 12h : STEENROCK « Faites de la musique, pas des centres fermes! » pour l’arrête des expulsions, l’abolition des centres fermés et la régularisation de tous les sans-papiers. http://regularisation.canalblog.com/
  • Mercredi 11 mai à 13h sur les marches du Palais de Justice de BXL, pour soutenir les 4 inculpés du secours rouge et demander l’abolition des lois «antiterroristes». http://noproces.wordpress.com/

Alors, fais suivre ce mail à toutes les grosses feignasses de ton entourage qui aiment faire la fête pour faire la fête et qui n’ont pas besoin de prétexte pour s’éclater.

Et qui a dit : « Moi, l’attentat CCC, c’est tous les matins : café, clope, caca.« 

a) Oussama,
b) Bertrand,
c) Xavier,
d) Obi-wan kenobi

No one is illegal

shut down fortress europe !

Camarade,

Le 22 septembre 1998, Semira Adamu, jeune nigériane de 20 ans mourait étouffée par les brutes épaisses de la gendarmerie belge lors d’une huitième et dernière tentative d’expulsion. Depuis la forteresse Europe bien que largement poreuse n’a cessé de renforcer son arsenal répressif. La droite décomplexée a en effet rendu acceptable les délires racistes de l’extrême droite. Sous un vocabulaire choisi, les fantasmes de peur et la paranoïa sécuritaire ont remplacé le droit d’asile par des centres fermés et les libertés civiles par des lois contre les terroristes de tout poil.

Ainsi, tous les pays d’Europe connaissent des « débats animés » (des délires racistes éructés par des nains disgracieux ou des gretchen blondes) concernant les sans-papiers, les demandeurs d’asile et le droit d’asile en général, ou plus simplement « l‘immigration » :En France, patrie des droits de l’homme, on parle « d’immigration choisie » pour justifier la pire répression anti-étrangers depuis le régime de Vichy.

L’Espagne et l’Italie, portes de l’Europe et, s’enorgueillissant chacune d’un passé fasciste, préfèrent octroyer des titres de séjour « bidons » sans aucun espoir d’une régularisation quelconque de leur statut de paria.

Pour ces pays, être sans-papiers est en effet synonyme d’esclavage. Ils sont précieux pour les entreprises saisonnières comme la récolte de fruits. On les paie à peine, ils logent à vingt dans un sous-sol de dix mètres carrés, ils ne réclament aucun des « droits sociaux » chèrement acquis par les travailleurs. En cas de contrôle de l’inspection du travail ? On les balance aussi sec, direction l’expulsion… Et si jamais un accident de travail fâcheux devait arriver, rien de plus facile que d’abandonner le corps sur un bord de route.

Bref, la main d’œuvre de rêve pour beaucoup de petits patrons de droite « décomplexée ».

On trouve des sans-papiers dans presque tous les secteurs d’activité, horeca, bâtiment, industrie… Certains pensent même qu’il y en aurait dans certaines administrations. Cependant, ces derniers sont souvent confondus avec les simples travailleurs non déclarés, comme on en trouve en Grèce, le seul pays du tiers monde membre de la très chic Union Européenne.

De leur situation irrégulière découle une quasi totale absence de droits. Même les plus élémentaires sont allègrement bafoués. Les sans-papiers peuvent ainsi être emprisonnés alors qu’ils n’ont commis aucun crime. De plus, ils ne passent même pas devant un tribunal avant d’être enfermés. Bien sûr, on les met dans des centres de rétentions, ce ne sont pas des prisons. Enfin, ces centres de rétention, ou centres fermés sont entourés de grilles de plusieurs mètres de haut avec des barbelés, les fenêtres sont closes par des barreaux, et la promenade est encadrée par des gardiens. Comme dit l’adage : « Si ça marche comme un canard et que ça ressemble à un canard, c’est que c’est un canard. »

La résistance interne à la Forteresse Europe existe pourtant et elle n’est pas triste ! Petit panel à l’usage des candidats militants et des quelques flics qui nous lisent :

STEENROCK 7 mai 2011 "Faites de la musique, pas des centres fermes!"

Le réseau No Border, très mitterrandien, ce réseau a compris avec feu François « force tranquille » Mitterrand que « le nationalisme, c’est la guerre » (phrase à méditer en flamand). Ce collectif d’origine franco-allemande avec ses clowns militants organise régulièrement des camps « no border » partout où les « décideurs » de la Forteresse-Europe se réunissent afin de tenir leur « conférence de Wannsee » du pauvre.

Les collectifs anti-expulsions : au nombre de trois en Belgique :

– le VAK (Vluchtling Aktie Komittee), formé par des « Gentanards » joyeux et tonitruants, bi-tri voire quadrilingues, il empêche l’électorat de Bart et Filip d’avoir la conscience tranquille
– la CRER (Coordination Contre les Rafles et les Expulsions et pour la Régularisation), collectif bruxellois, est notamment à l’origine du Steenrock, évènement incontournable pour tout militant altermondialiste qui se respecte.
– le CRACPE (Collectif de Résistance Au Centre Pour Etrangers) collectif « liegeux ni maître » qui n’a jamais accepté que Vottem héberge le seul centre fermé présent en Wallonie, terre d’accueil.

Et bien sur l’UDeP (Union de Défense des Personnes sans papiers) et l’OSP (l’Organisation des Sans-Papiers), des organisations regroupant les sans-papiers en luttent pour leur régularisation.

Cette variété de collectifs est malgré une répression policière sauvage, une « opinion publique » manipulée et des politiciens pas toujours à la hauteur de leur idéaux « humanistes » toujours présentes pour :

Arrêter les expulsions !
Supprimer les centres fermés !
Régulariser tous les sans papiers !

A la semaine prochaine et Shut down fortress europe !
Vlad et Ernest

——————————–

Semira Adamu : 10 ans après…
http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/446976/semira-adamu-10-ans-apres.html

No Border Camp
http://www.noborderbxl.eu.org/?lang=fr

CRER – Coordination contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation
http://regularisation.canalblog.com/

Belgique: sans-papiers
http://sans-papier.blogspot.com/

Organisation des sans-papiers
http://o-sp.org/index.php

Expulsions: les manifestants du centre 127 bis ont été délogés
http://www.rtbf.be/info/societe/detail_expulsions-les-manifestants-du-centre-127-bis-ont-ete-deloges?id=6015263

6 dec 11h30 St Nicolas pour les enfants sans papiers détenus a TUBIZE
http://www.cemab.be/news/2009/11/8046.php

Publicités

Commentaires»

1. Floz - 12 mai 2011

réponse à la question de l’attentat CCC : c’est V=
ince Remos (qui est en fait obiwan ken obi, qui est lui-même le fil=
s spirituel de Yoda) donc c’est Vince, alias Yoda.

2. Idesapoliplu - 27 mai 2011

retenez la date 27 mai 2011 camarades:

3. SteenRock et autres brèves « Kokomag's Blog - 3 mai 2012
4. HABANEGRA – Visa pour la case prison « Kokomag's Blog - 14 septembre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :