jump to navigation

Police partout, terroriste nulle part 12 mai 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
La lettre d’infos du S.P.E.C.T.R.E.

Alors que des voix s’élèvent pour remporter l’Eurovision, d’autres s’égosillent pour nos droits et nos libertés. Cette semaine, KKmG est encore là pour te le rappeler

Propage l’info à toutes tes connaissances, car il y a urgence : bientôt il n’y aura plus personne pour gueuler quand ils viendront te chercher !

Alors 38 ans plus tard, c’est encore le moment de chanter :

« Get up, stand up: stand up for your rights! Get up, stand up: don’t give up the fight!« 

Police partout, terroriste nulle part !

Illu : PJP.

Camarade,

Depuis 2001, la liberté d’expression et d’association a été sérieusement écornée avec l’établissement des lois antiterroristes. La disparition de l’affreux barbapoux d’Al Quaïda ne met bien sûr pas fin à « la lutte contre terrorisme ». Des lois comme le « Patriot Act », aux États-Unis, ne seront évidemment pas abrogées. Il en va de même pour nos législations antiterroristes en France, en Belgique et en Europe et dans l’ensemble du monde dit « libre ». Ces lois destinées officiellement à nous protéger des « méchants terroristes » tirent au fait tous azimuts sur nos libertés. En effet, cet arsenal législatif, bien que beaucoup utilisé depuis, n’a que très peu permis de lutter contre les réseaux de lutte armée djihadistes ou autres. Par contre, ces lois se sont avérées très pratiques pour museler et espionner les mouvements gauchistes, anti-capitalistes, altermondialistes ou les syndicalistes trop revendicatifs.

Dernièrement, quatre camarades belges d’une organisation de défense des prisonniers politiques (le Secours Rouge) font l’objet d’un acharnement judiciaire peu commun.

Pour rappel : « Tuyautée » en 2008 par la police berlusconnienne, la justice belge procède à l’aide de « méthodes spéciales de recherches » à une année complète d’espionnage systématique de quatre militants du Secours Rouge dont une journaliste, avant de les inculper et de les arrêter. Des dizaines de personnes ont été mises sur écoute. Des cafés et d’autres lieux publics ont aussi donné lieu à ce que la police italienne appelle des « écoutes d’ambiance »…

Les éléments « à charge » récoltés par l’enquête se révélant plus que sommaire (quatre photos et quelques feuilles de salade) ils furent libérés dans les semaines qui suivirent après une mobilisation populaire et un complet renversement de l’opinion publique en défaveur du parquet.

Humiliante défaite pour le parquet fédéral et les partisans des lois antiterroristes.

En attendant, la vie privée des inculpés a été fouillée dans tous les sens et cela sans fournir le moindre début de preuve… ce qui ne les a pas empêchés de passer par la case prison et pour la journaliste de voir sa carrière mise au placard, « en attendant les résultats de l’enquête », une première sanction extra-légale en quelque sorte pour la punir d’être communiste. Les journalistes « convenables » étant réputés « neutres » c-à-d complètement soumis aux annonceurs publicitaires qui financent leur support.

Cette affaire, si vide soit-elle, n’aurait pu être montée sans les lois antiterroristes en vigueur en Belgique et en Italie. Pourtant, loin de s’avouer vaincus, ces derniers, avec un acharnement confinant à la bêtise, s’entêtent à poursuivre la procédure engagée. C’est ainsi que ce mercredi 11 mai 2011, soit trois ans après l’ouverture du dossier, et malgré un dossier vide, la Chambre du Conseil du palais de justice se tâte encore sur l’opportunité de tenir un procès.

Il va de soi que ce climat de chasse au « terroriste » a tendance par contre à laisser les forces de police la bride sur le coup et à passer sous silence les exactions et dérapage des « forces de l’ordre ».

Ainsi, le lundi 11 avril à Steenokkerzeel (commune voisine de Zazentem), un sexagénaire se fait tabasser par les cognes pour lui apprendre à refuser la pose d’un radar sur son terrain privatif. Il a été roué de coup par quatre représentants de la loi. Il s’en tirera avec une chemise déchirée, quatre côtes cassées et de multiples contusions.

Le 07 mai 2011, en se rendant tranquillement au Steenrock, Richard  « spreek vlaams or die » Henriquez, s’est fait casser les dents à coups de matraque par un agent de police. Il s’agit là de l’acte isolé d’un policier mentalement instable et passablement unilingue qui n’a « évidemment » rien à voir avec la lutte contre le terrorisme.

Steenrock 7 mai 2011 : violences policières contre un festivalier !

Enfin dans la nuit du 10 au 11 mai, le zèle de la police de Zaventem s’est encore illustrée. Lors d’un autre contrôle de police, un autre agent a sorti son arme et fait feu sur un taxi et son passager. Heureusement, le chauffeur n’a été que légèrement blessé. Ni une, ni deux, un juge d’instruction a placé le chauffeur sous mandat d’arrestation.

« Sans attendre les résultats de l’enquête, la ministre en charge de la politique des taxis a d’ores et déjà décidé de prendre « les mesures disciplinaires nécessaires à l’encontre du chauffeur de taxi« . Via un communiqué de son cabinet, Brigitte Grouwels (CD&V) ». – Le juge d’instruction place le chauffeur de taxi sous mandat d’arrêt – http://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-parquet- demande-l-arrestation-du-chauffeur-de-taxi-pour-tentative-de-meurtre?id=6085223

Trois affaires qui n’ont rien en commun, si ce n’est quelles mettent évidence une violence policière inacceptable aux alentours de l’aéroport de Zaventem. Ces violences ne sont en réalité possibles que parce que les policiers qui y sont mêlés avaient déjà préalablement une propension à la violence et que certainement ils devaient montrer des signes d’instabilité. Mais, ces violences sont aussi le résultat d’une formation policière insuffisante, d’une sélection et d’un recrutement du personnel hasardeux. Enfin, les lois antiterroristes et l’indulgence, dont la justice peut faire preuve vis-à-vis de ses policiers, finirent de créer un sentiment d’impunité libérant ces pulsions de violence.

A la semaine prochaine et mort aux vaches !
Vlad et Ernest

PS : Et pendant ce temps, le 2 mai 2011 Oussama « benny » Ben Laden se fait refaire le portrait à coup de M16 par un commando SEALS dans la banlieue d’islamabad.
Justice est faite, c’est la fête sur « Times Square – NY »

————————————–
Le Cauchemar, lettre de prison
http://www.legrandsoir.info/Le-Cauchemar-lettre-de-prison.html

Le fantasme terroriste en Belgique.
http://www.legrandsoir.info/Le-fantasme-terroriste-en-Belgique.html

Dans quel État j’erre
http://www.legrandsoir.info/Dans-quel-Etat-j-erre.html

Journaliste ET communiste
http://molenews.hautetfort.com/tag/wahoub%20fayoumi

Un nouveau procès pour terrorisme
http://mobile.lesoir.be/belgique/article_838498.shtml

Le juge d’instruction place le chauffeur de taxi sous mandat d’arrêt
http://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-parquet-demande-l-arrestation-du-chauffeur-de-taxi-pour-tentative-de-meurtre?id=6085223

Homme tabassé lors d’un contrôle de police à Steenokkerzeel
http://www.rtbf.be/video/v_un-homme-tabasse-par-la-police-a-steenokkerzeel?id=997133&category=info

Bruxelles : Chambre du Conseil reportée sine die
http://www.secoursrouge.org/Bruxelles-Chambre-du-Conseil

Stop! Pas de procès contre les 4 du Secours Rouge
http://noproces.wordpress.com/

Le CLEA
http://www.leclea.be/

L’Etat condamné à verser deux mille euros aux quatre altermondialistes.
http://missurecoute.be/

La Ligue des Droits de l’homme
appel à un
RASSEMBLEMENT CONTRE LES VIOLENCES POLICIERES
LUNDI 16 MAI
DE 13 A 14 H
MARCHES DU PALAIS DE JUSTICE
http://www.liguedh.be/actions-en-cours/autres-actions/1127-rassemblement-contre-les-violences-policieres

Publicités

Commentaires»

1. B-P - 19 mai 2011

J’aime beaucoup votre dérision enra-&-engagée… mais ne relayez pas trop la propagande de la Maison Blanche disant « on a tué Ben Laden » sans fournir la moindre preuve : la propagande et les mensonges d’Etat étant faits pour s’en servir, il est toujours préférable de relayer une info quand elle a été dûment recoupée 🙂

A toutes fins utiles, sur ce type de sujets, le site d’informations salutaires et critiques se trouve ici : http://www.reopen911.info/

Bien à vous, camarades Kokomagesques !

B…. P…….

2. vlad - 2 juin 2011

le cheik Benny serait encore vivant ?

on s’en fou au fait, sa stratégie réactionnaire partait perdante face au rouleau compresseur capitalo-impérialiste. Ce qui en faisait un mort vivant dans la société du spectacle mondialisé.

Seul les révolutionnaires ne meurent jamais !

salutations communistes

vlad

3. HABANEGRA – Visa pour la case prison « Kokomag's Blog - 14 septembre 2012

[…] Les alentours de l’aéroport fortifié de Grosse Bruzel-Zaventem sont depuis quelques temps déjà le triangle des Bermudes des poulets en Belgique. Les incidents les plus scandaleux s’y multiplient depuis des années. Rien que l’année dernière, un jeune homme s’est retrouvé à l’hôpital avec une fracture de la face parce que sa maîtrise du néerlandais ne convenait pas à deux fonctionnaires de répression publique bourgeoise. Un retraité à été roué de coups par deux autres gestapistes à Steenokkerzeel, commune limitrophe de l’aéroport, l’individu faisait trop de bruit. C’est que les flamands sont très sensible au bruit (sauf celui des bottes) comme l’a écrit Kris Peeters dans sa nouvelle charte du bon flamand (On n’a pas assez fusillé en ‘44… ). Et puis encore, un taxi et son passager ont été pris sous le feu d’un autre cogne, fort heureusement il ne savait pas tirer. « [Des] affaires qui n’ont rien en commun, si ce n’est quelles mettent évidence une violence policière inacceptable aux alentours de l’aéroport de Zaventem. Ces violences ne sont en réalité possibles que parce que les policiers qui y sont mêlés avaient déjà préalablement une propension à la violence et que certainement ils devaient montrer des signes d’instabilité. Mais, ces violences sont aussi le résultat d’une formation policière insuffisante, d’une sélection et d’un recrutement du personnel hasardeux. Enfin, les lois antiterroristes et l’indulgence, dont la justice peut faire preuve vis-à-vis de ses policiers, finirent de créer un sentiment d’impunité libérant ces pulsions de violence. » : Police partout, terroriste nulle part – https://kokomag.wordpress.com/2011/05/12/police-partout-terroriste-nulle-part/ […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :