jump to navigation

Quand tu pars en zone de guerre, n’oublie pas ton maquillage 18 novembre 2011

Posted by kokomag in koKOSMOmag.
Tags: , , ,
trackback
Camarade Kokosmogirl,L’ouverture de la chasse aux milliards ayant commencé, nous t’offrons en avant-première et sous tes yeux de biche révolutionnaire non ébahis et nullement apeurée, quelques conseils qui te permettront de battre le pavé avec élégance. Car il est dit et déclaré que l’hiver social risque d’être chaud sous nos latitudes bruxello-européennes.Et il est possible que toi aussi tu sois la cible du chasseur de primes nommé “photographe” au cours de tes randonnées urbaines. Celui-ci, à l’affût de l’image du siècle fera de toi la prochaine égérie groucho-marxienne de toute manifestation digne de ce nom (et de son pourcentage perso par la même occasion).S’il ne te voit pas, rassure-toi, tu seras remarquée par un de nos amis, célibataire et marcheur comme toi, avec lequel tu pourras deviser de concert tout en tricotant l’écharpe rouge de ses rêves (cf ton dernier KoKOSMOMag)…. Et si aucune de ces options ne t’agrée, tu auras la satisfaction d’être celle qui est fière de ses idées autant que de sa beauté. C’est pourquoi Kokosmogirl,

QUAND TU PARS EN ZONE DE GUERRE, N’OUBLIE JAMAIS TON MAQUILLAGE!

Kokosmogirl, sois de gauche et sois Toi

Pour ces machos de photographes, y a que les jolies filles qui comptent ! Tu n’as jamais remarqué, KoKOSMOGirl, que chaque fois q’une photo de femme a du succès pour montrer les malheurs du monde (la guerre, les mutilations, le handicap), soi-disant, c’est grâce à « son regard intense »… Mais comme par hasard, ce sont toujours des jolies filles…

Et toi, es-tu aussi comme le spectateur de Juliela meuseLescaut, qui aime les histoires avec un noir et un arabe (c’est pour le côté mixité), un enfant et un drame humain, et s’ils ont pas de bol c’est encore mieux ? Jackpot, coco, elle est bankable ton histoire, avec ça à nous les Oscars (au moins dans le Patient anglais c’est elle qui est jolie, mais c’est lui qui souffre…) !

Et quoi ? les moches n’ont pas le droit de souffrir ? Il n’y a que les jolies filles qu’il faut préserver des malheurs du monde ? Bref, si t’es pas jolie, que tu es malade ou mutilée mais pas photogénique ou “photogénéisée” par les multiples logiciels de retouche, ben  tu n’attireras pas le lecteur lambda…
Rien de plus faux en fait, c’est l’oeil du photographe, de la technique et ses camouflages qui rendront parfaite au yeux du monde la femme couchée sur papier glacé. Bien plus que le modèle, ou sa situation personnelle , pour que le sujet ou le symbole qu’elle représente fasse mouche, il faut en faire un portrait lisse et sans défauts (sauf quand c’est utile à la cause). La première place du podium revenant au “génie” du photographe qui aura rendu célèbre son oeuvre en saisissant qui l’instant, qui le regard, qui la pose.

Regarde, la photo de la « afghan girl » de 1984, 20 ans après : ah, c’était son regard intense ? Elle l’a toujours son regard intense… Pourtant, mon petit doigt me dit que si c’est cette photo-là qui avait été publiée, elle n’aurait pas eu le même succès..

La même, 1984-2002. et si ça avait été la 2e photo qui était parue, plutôt que la première ? Ah, tout de suite ça aurait moins marqué..

Gageons que prochainement, un de ces génies nous présentera La Femme découverte au cours d’une manif pour les sans-papiers, indignados ou autre joyeuseté qui anime ponctuellement nos villes et régions. Une super KoKOSMOGirl  pas forcément canon, ni fardée marketing, une femme de tempérament telle que le papier s’en glacera tout seul à l’idée même d’accueillir son image.

KoKOSMOGirl, nous savons toutes que Eva, Claudia, Madonna et les autres au “naturel” ont aussi les seins qui tombent, les paupières gonflées les mauvais matins, les rides qui apparaissent, le regard fatigué les jours de cafard, les poils sur les gambettes que nous, nous n’avons pas eu le temps d’enlever, et ainsi de suite…

Heureusement, ces gauchos( ouiii les célibattant militant ceux dont on parlait il y a peu) des cavernes n’ont aucune idée de ce que nous savons faire avec un peu de poudre et de mascara. Alors KoKOSMOGirl, en attendant que la Révolution mette fin à cette hypocrisie phallocratique, ne sors jamais sans ton maquillage ! Il pourrait te servir pour ferrer le beau guerillero/pompier/secouriste et éviter qu’il ne passe à côté de toi parce que tu n’es pas assez “jolie” ou assez apprêtée pour mériter son attention ! (et quand tu l’auras attrapé, ne te prive pas de lui faire payer son machisme ! Peut-être que l’exemple nous aidera à dresser les prochains)

“La beauté est toujours perçue comme le résultat d’une transformation. Mais c’est bien plus que ça. Depuis le commencement de l’humanité, l’art de se maquiller, de changer son apparence existe dans toutes les cultures. Cet acte de transformation, est une revendication! On affirme son droit à s’inventer et à réinventer sa vie. C’est un moyen de prendre le pas sur la tyrannie de ce qui nous a été donné par la nature.” http://www.lexpress.fr/styles/monde-des-stars/aimee-mullins-la-beaute-est-un-acte-de-revendication_992193.html

Déjà que pour les crèmes de jour et les shampoings on doit déjà être lisses et parfaites… Alors là non ! Fini le diktat du papier glacé qui s’immisce jusque dans les tranchées ! Même pour représenter les malheurs du monde, il faut absolument être jolie, et encore, jolie comme eux ils veulent ! Rebelle-toi, KoKOSMOGirl ! Toi aussi, tu es jolie, quoi qu’ils en disent ! C’est pas parce qu’on est rouges qu’on se laissera calibrer comme de vulgaires tomates : trop petite, trop grande, trop ronde, trop fine, trop pâle, le nez trop brillant pour mériter d’apparaître sur les caméras… Toi au moins tu respires la vie, tu n’habites pas dans Photoshop !

Et rappelle toi kokosmogirl que le monde des magazines a fait élire plus belle de l’année Aimée Mullins, athlète et mannequin née sans jambes.

Emma et Louise

http://www.lalibre.be/actu/crise-politique/article/699738/bernard-noel-cgslb-sur-le-budget-l-hiver-risque-d-etre-chaud.html

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/elections_2010/2011-11-15/les-syndicats-disent-non-a-l-
austerite-876874.php

biche ô ma biche http://www.youtube.com/watch?v=iIC1bUEJpAo (à mettre avec l’intro)

 

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :