jump to navigation

R.I.P mademoiselle ! again ? 23 février 2012

Posted by kokomag in koKOSMOmag.
Tags: , , ,
trackback

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKOSMOmaG !
Le Causette du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, pendant que la partie couillue du Komité de RédaKtion est allée grossir les rangs des Anonymous binchois, l’autre moitié de l’Humanité s’est emparée du sujet, et on ne s’en plaindra pas.

L’actualité est aussi sur les pistes cette semaine. Et ce n’est pas avec le niveau “Math’Sup” de la campagne que l’on va remonter la pente !
Entre FrançoisBébéBayrou qui ressort ses meilleures blagues du bac à sable, NicolasCasse-toiSarkozy s’excusant de sa soirée au Fouquet’s, MarineFils de…Le Pen se plaignant de la bouffe … On s’croirait à la cantine !
Vivement le débat Poutou-Arthaud au second tour !

Sans plus tarder, imprime ce KoKOSMOmaG, et cours le distribuer à tous tes Sugar Daddies potentiels en leur précisant combien tu aimerais, toi aussi, te faire appeler Madame.
Pour vous, mes Damoiseaux, même consigne, allez flatter votre cougar supérieure hiérarchique à grands renforts de “Mademoiselle” à travers l’openspace.

Et comme disait Dame Rebecca West, aka Cicely Isabel Fairfield, aka Madame Wells : “Je n’ai jamais été à même de savoir ce qu’est le féminisme ; je sais seulement que des gens m’appellent ainsi quand j’exprime des sentiments qui me différencient d’un paillasson ou d’une prostituée.

R.I.P mademoiselle ! again ?

Après avoir enterré celle qui nous a fait frissonner devant notre petit écran sur la BO mythique d’ « I will always love you », Whitney “We’ve got a problem” Houston, voilà que bientôt il nous faudra aussi dire adieu à la case « Mademoiselle » de nos formulaires d’état civil et autres documents à timbres fiscaux.

Fini « Mademoiselle » Chanel ! Le « Mademoiselle » courtois, charmant, dragueur , le « Mademoiselle » auquel tient tant la vieille dame distinguée tirée (et pas qu’)à quatre épingles, celui aussi qui ne vous fait pas encore sentir « Madame » (avouez que la première fois où on vous l’a dit vous avez pris immédiatement 10 ans dans les dents).

Mais au fond, pour moi, ce débat Madame/Mademoiselle est un faux débat. Je suis pour l’égalité des sexes, bien entendu, je ne demande que ça de travailler autant qu’un mec pour avoir le même salaire, mon enfant n’aura pas de GI Joe ou de Barbie et sa chambre ne sera pas peinte en rose ou en bleue, le sexisme ordinaire m’énerve, mais je suis la première à être flattée qu’on m’appelle Mademoiselle et à m’offusquer quand on me dit Madame.

(…)

Si les mouvements féministes veulent des débats, je peux leur donner des idées : pourquoi galère-t-on à trouver un emploi quand on a 25 ans parce que les recruteurs ont peur qu’on fasse un môme dès qu’on sera en poste? Pourquoi trouver des accessoires pour bébés qui ne soient pas sexualisés est si difficile (ça on me l’a dit parce que j’en achète pas tous les jours)? Pourquoi le fait que je parte seule en voyage étonne les gens parce « tout de même, tu es une femme » ? Pourquoi le cinéma transmet des clichés dépassés de la femme qui a pour ambition le combo mariage-bébé ? Pourquoi les femmes qui font passer leur carrière avant leur famille sont-elles mal vues?” : Le faux débat de l’appellation « Mademoiselle » – http://www.mademoizellegeekette.fr/2011/09/27/le-faux-debat-de-lappellation-mademoiselle/

Car si pour certaines ce distinguo entre « Madame » et « mademoiselle », n’a aucun sens, pour certaines le conserver entretient une discrimination à l’encontre des femmes, cela les oblige a fêter la Sainte Catherine (vous savez cette stupide fête qui vous affuble d’un ridicule chapeau et qui clame au monde entier que vous êtes une demoiselle veille* , laide*, célibataire*, pas assez riche que pour être un bon parti …), cela les contraint aussi de faire état de leur situation matrimoniale ( vous avez aussi sûrement en tête le «Mademoiselle» gluant de l’employé de la commune*, chômage*, CPAS*….. *biffez les mentions inutiles) … car comme dit Brigitte Grésy , auteure d’un Petit traité contre le sexisme ordinaire, qui épingle les comportements quotidiens qui infériorisent les femmes, le langage reflète la réalité du monde. Comme si  par ce simple « Mademoiselle » implicitement, on vous dit que vous n’êtes pas finie tant que vous n’êtes pas mariée.
Fait-on une différence entre « Monsieur » et « Damoiseau », voire « jeune puceau » ?
Alors pour vous mademoiselle KKmG ou madame KKmG ?

Vladia et Ernestine

———-

Liens de l’intro :

http://www.causette.fr/ , magazine bimestriel plus féminin du cerveau que du capiton.

Bayrou « 0+0= la tête à toto » : http://www.youtube.com/watch?v=GmspOyz_zXY

Sarkozy au Fouquet’s : http://www.europe1.fr/Politique/Fouquet-s-Sarkozy-est-embarrasse-961017/

———-

Bye bye « Mademoiselle », bonjour « Madame » : http://www.lalibre.be/actu/international/article/721490/bye-bye-mademoiselle-bonjour-madame.html

Mademoiselle et le nom de jeune fille, c’est fini ! : http://madameoumadame.fr/

Le faux débat de l’appellation « Mademoiselle » : http://www.mademoizellegeekette.fr/2011/09/27/le-faux-debat-de-lappellation-mademoiselle/

Les tourmentées du clito ont encore frappé : http://lagazette-blog.fr/humanites/societe/les-tourmentees-du-clito-ont-encore-frappe/

 

Publicités

Commentaires»

1. Madmoizelle Geekette - 23 février 2012

Aaah ça m’énerve que ça soit passé ça. Y avait rien de plus urgent. Maintenant on doit subir la volonté d’une poignée de bonnes femmes aigries qui ne supportaient pas qu’on les appelle Mademoiselle.

Merci pour le backlink.
Je découvre ton site, j’aime bien.

2. Céline Delforge - 24 février 2012

Ah bon, ne pas avoir envie d’évoquer son statut matrimonial dans les relations officielles vous transforme illico en « bonne femme aigrie ». Intéressant… tout comme la contradiction « ça m’énerve que ça soit passé » et « y avait rien de plus urgent ». Soit c’est un détail (parce que c’est une mesure qui ne coûte rien) et pas besoin de s’énerver, soit ce n’en est pas un. Ce qui explique l’énervement mais alors, on voudrait savoir pourquoi c’est important de se faire appeler Mlle dans le cadre des rapports administratifs.

3. Jef - 26 février 2012

Il y a certainement plus urgent, mais cette victoire relativement symbolique a néanmoins un intérêt, à condition de ne pas oublier le reste.

N’y a-t-il pas moyen de penser avec d’autres valeurs que «0» et «1»?

4. Madmoizelle Geekette - 26 février 2012

@Celine : on devrait avoir le choix. Ces femmes, mariées ou non, n’avaient qu’à cocher « madame » et c’en était fini. Maintenant, elles imposent leur choix, et l’avoir est important.

Le « y avait rien de plus urgent », c’était de l’ironie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :