jump to navigation

Habemus rubrum Papam 15 mars 2013

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Camarade ! Tu as sous les yeux l’édito du S.P.E.C.T.R.E.

Tel le phénix renaissant de ses cendres, tel le zombie juif ressuscité, revoilà nos joyeux chroniqueurs. Où étaient-ils passés, nous demanderez-vous, nul ne le sait, pas même la Sûreté. Toujours est-il qu’ils sont revenus plus déchaînés que jamais face à une actualité enneigée.

Reprends donc tes vieilles habitudes et cours annoncer la bonne nouvelle : Escribimus KoKomaGus !

Et n’oubliez pas, comme l’a remarqué Cioran, que « Le degré d’inhumanité d’une religion en garantit la force et la durée : une religion libérale est une moquerie ou un miracle. »

flag

Habemus rubrum Papam

Anno horribilis Domini MMXIII.

Annuntio vobis gaudium magnum :
habemus rubrum papam,
eminentissimum ac reverendissimum dominum,
dominum Xi,
Sanctae Communistae Orientum Ecclesiae Comilito Jinping,
qui sibi nomen imposuit Xi Jinping Praeses Rei Publicae Popularis Sinarum.

Bonheur, joie et allég120625_xi_jinpingresse, heureusement l’Orient est rouge. Habemus Rubrum Papam : à Beijing, Xi JinPing vient d’être élu à la présidence de la République populaire de Chine et nouveau Pape du Marxisme et de la dialectique Urbi et Orbi.

La rédaction de KoKomag et le direction de S.P.E.C.T.R.E. tiennent à s’associer au concert de louanges international pour saluer l’élection du camarade Xi “Fils du Ciel”  JinPing, premier secrétaire du parti, à la présidence de la République populaire de Chine, le seul vrai et authentique mandat du Ciel.

Avec cette élection qui, comme la règle réellement démocratique le veut, n’est valide qu’à l’unanimité, la Chine prouve, encore une fois, la solidité de la démocratie socialiste au sein de la première puissance économique mondiale.

XiRed PopeJinPing, qui a gardé son nom en prenant ses nouvelles fonctions, a maintenant dans la main la destinée de plus d’1,7 milliard d’âmes et les espoirs de bien plus de monde encore. Et pour répondre à la question du petit père des peuples Joseph “goulag” Staline : « Le Pape, combien de divisions ?». Nous ne pouvons que dire : XiEco PingJinPing, un certain nombre de divisions (et même un nombre certain…) ; l’évêque de Rome : une Compagnie de vachers déguisés.
(suite…)

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :