jump to navigation

Le ciel est gris mais les étoiles sont rouges 6 octobre 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
2 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le Renmin Ribao hebdomadaire du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, on vous aurait bien fait un exposé comparatif sur les candidats primaires du PS français, mais un grand quotidien vespéral nous a pris de cours.
On se serait bien gaussé du plantage de « Dexia », mais nos actionnaires n’auraient pas appréciés.
Quant à l’absence de politique belge, on peut reporter cela encore d’au moins une semaine.
Il a donc été décidé de prendre un peu de hauteur et de revenir sur cette avancée trop peu médiatisée : la mise en orbite de la station spatiale chinoise. Ce qui est un grand pas pour la Chine !

Et comme disait Jacques Rouxel, père des Shadoks :
« La probabilité de réussir la mise sur orbite d’une fusée est d’une chance sur un million. Dépêchons-nous de rater 999.999 lancements !« 

Le ciel est gris mais les étoiles sont rouges !

Camarade !

La semaine dernière Pékin a annoncé la réussite du lancement du premier module de sa station spatiale Tiangong-1 (Palais céleste)… un petit évènement presque passé inaperçu qui nous renvoie aux heures glorieuses de la conquête spatiale.

Car c’est bien de conquête qu’il s’agit, dans un contexte de concurrence accrue entre les USA et la Chine. Alors que “Mc” Obama vient de renvoyer aux calendes grecques le projet d’un retour sur la Lune, les Chinois confirment leur volonté de prendre pied sur notre satellite naturel. Ils en profiteront alors pour décrocher le drapeau américain, le remplacer par un drapeau rouge, construire une grande muraille et un palais d’été, ça c’est classe!

(suite…)

Publicités

Comme disait le président Mao : un devient deux 23 septembre 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
3 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
L’Edito du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, impossible de s’étaler sur le mea culpa de DSK face à Claire Chazal, nous sommes un blog grand public !
On se serait bien indignés contre les expulsions à 5 plombes du mat’, mais la CGSLB-Poulaga s’en est déjà chargé : 5h, c’est trop tôt !
Ils n’ont pas tort. Mais peut-être était-ce pour ne pas rater le premier tram…
« Mais voilà » comme disait Mme la Bourgmestre faisant fonction pour clore ce sujet.

N’oublie pas d’abonner tes amis non encore initiés aux joies du groucho-marxisme, en ces temps pré-électoraux : la Révolution a besoin de toutes les voix !

Comme disait le président Mao : un devient deux !

Camarade,

Ce coup-ci c’est de la Palestine qu’il s’agit. Car ce vendredi 23 septembre 2011, Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne, demandera officiellement la reconnaissance de la Palestine en tant qu’état souverain. Sans blague !?

L’enjeu de cette reconnaissance n’est plus d’obtenir un strapontin symbolique au Conseil général, mais simplement de faire reconnaître l’ensemble des droits du peuple palestinien à exister sur la terre de Palestine, dans le respect des devoirs et droits inhérents à tout pays membre de l’ONU.

Personne dans le monde –à part le gouvernement israélien dans lequel siègent d’ineffables fascistes comme Avigdor Lieberman– ne peut plus faire mine d’ignorer l’existence d’un peuple et d’une nation palestinienne. Il n’est pourtant pas certain qu’aujourd’hui les démarches du président Abbas soient couronnées de succès. (suite…)

Tous, Tous, Tous, A Lampedusa 18 février 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
1 comment so far

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
La bouteille à la mer du S.P.E.C.T.R.E.
Cette semaine, hésitant entre les morts qui peuvent faire rire et les chansons qui font pleurer, KoKomaG se penche sur l’éventualité d’une chute de mur en Méditerranée.
Alors fais suivre, via Twitter, Facebook, bpost,… à tous tes amis révolutionnaires !

Et qui a dit ?

« Les mots étrangers, sans permis de séjour, on les reconduit à la frontière linguistique. Les clandestins qui demeurent sont férocement exploités.« 

a) Jean-Claude Van Damme, exceptionnellement très aware.
b) Maurice Grevisse, grammairien belge, avec un nom qui rime.
C) Roland Topor, artiste « Groucha » français.
d) Tahar Ben Jelloun, écrivain-poète.

Tous ! Tous ! Tous ! A Lampedusa !

Camarade

Cela faisait longtemps que l’on ne parlait plus des réfugiés et des demandeurs d’asile aux portes de l’Europe…

Alors que les braises des révolutions de Tunisie et d’Égypte fument encore, voilà que se profile, sur l’Europe tremblante, le spectre du déferlement de la jeunesse misérable du Maghreb en quête d’une vie meilleure… Ben oui, c’est pas tout de faire la révolution, encore faut-il avoir de quoi bouffer après. Donc, comme pour prouver que les régimes autoritaires des pourtours de la méditerranée sont bien les digues qui protègeraient l’Europe contre l’avidité des pauvres du monde entier, ce week-end du 13 février l’île italienne de Lampedusa a vu arriver plus de 5.000 jeunes « demandeurs d’asile » en provenance des rivages de la Tunisie. Précisons tout de suite que ce n’était pas pour assister à un nouveau festival de musique rock organisé par le comité des fêtes local.

(suite…)

Drame du dégel en Tunisie, 50 morts 14 janvier 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
4 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le bulletin météo de l’organisation marxiste-éthyliste S.P.E.C.T.R.E.
Chaque vendredi, il t’indique la manière politiquement correcte de penser afin de te permettre de monter dans le train blindé de la révolution mondiale.

Et médite ces paroles gaullistes

« Le premier des droits de l’homme, c’est de manger, d’être soigné, de recevoir une éducation et d’avoir un habitat. De ce point de vue, il faut bien reconnaître que la Tunisie est en avance sur certains autres pays. » Jacques Chirac, Mémoires entre le bruit et l’odeur

Drame du dégel en Tunisie, 50 morts

Et çà, continue de monter…

Camarade !

Quand on est contraint de bavarder avec un indic des flics ou avec un patron « proche des ouvriers », c’est bien connu, pour éviter de dire trop de conneries, on parle de « la pluie et du beau temps ». Aussi, en ce début de l’an de grâce 2011, rien de tel que de parler de la fonte des neiges de Noël et du retour de la pluie. Certes ces précipitations ne vont pas sans entraîner quelques désagréments, mais elles sont absolument politiquement neutres et permettent d’informer objectivement sans se mouiller idéologiquement. A moins d’interdire la neige et la pluie, choses à laquelle le capitalisme travaille à coup de réchauffement climatique accéléré, rien ne vaut une bonne catastrophe « naturelle » pour endormir les consciences et réveiller l’unité interclassiste à coup de bons sentiments. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :