jump to navigation

R.I.P mademoiselle ! again ? 23 février 2012

Posted by kokomag in koKOSMOmag.
Tags: , , ,
4 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKOSMOmaG !
Le Causette du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, pendant que la partie couillue du Komité de RédaKtion est allée grossir les rangs des Anonymous binchois, l’autre moitié de l’Humanité s’est emparée du sujet, et on ne s’en plaindra pas.

L’actualité est aussi sur les pistes cette semaine. Et ce n’est pas avec le niveau “Math’Sup” de la campagne que l’on va remonter la pente !
Entre FrançoisBébéBayrou qui ressort ses meilleures blagues du bac à sable, NicolasCasse-toiSarkozy s’excusant de sa soirée au Fouquet’s, MarineFils de…Le Pen se plaignant de la bouffe … On s’croirait à la cantine !
Vivement le débat Poutou-Arthaud au second tour !

Sans plus tarder, imprime ce KoKOSMOmaG, et cours le distribuer à tous tes Sugar Daddies potentiels en leur précisant combien tu aimerais, toi aussi, te faire appeler Madame.
Pour vous, mes Damoiseaux, même consigne, allez flatter votre cougar supérieure hiérarchique à grands renforts de “Mademoiselle” à travers l’openspace.

Et comme disait Dame Rebecca West, aka Cicely Isabel Fairfield, aka Madame Wells : “Je n’ai jamais été à même de savoir ce qu’est le féminisme ; je sais seulement que des gens m’appellent ainsi quand j’exprime des sentiments qui me différencient d’un paillasson ou d’une prostituée.

R.I.P mademoiselle ! again ?

Après avoir enterré celle qui nous a fait frissonner devant notre petit écran sur la BO mythique d’ « I will always love you », Whitney “We’ve got a problem” Houston, voilà que bientôt il nous faudra aussi dire adieu à la case « Mademoiselle » de nos formulaires d’état civil et autres documents à timbres fiscaux.

Fini « Mademoiselle » Chanel ! Le « Mademoiselle » courtois, charmant, dragueur , le « Mademoiselle » auquel tient tant la vieille dame distinguée tirée (et pas qu’)à quatre épingles, celui aussi qui ne vous fait pas encore sentir « Madame » (avouez que la première fois où on vous l’a dit vous avez pris immédiatement 10 ans dans les dents). (suite…)

En lisant mon Gala dans le tram 8 septembre 2011

Posted by kokomag in koKOSMOmag.
Tags: , , , ,
1 comment so far

CamaradEs, tu as sous les yeux la première version de koKOSMOmag.

Le supplément « Jeune & Jolie » du S.P.E.C.T.R.E..

Parce que Vlad et Ernest se grattent les arpions, tout en se dorant les morpions (et vice-versa); parce que comme Guitry, nous sommes « contre les femmes, tout contre. »;

parce qu’il faut Osez le féminisme ; parce que la Révolution ne se fera pas sans la moitié de l’Humanité, KoKomaG ouvre son espace groucho-marxiste aux dures luttes féminines

En lisant mon Gala dans le tram

cet été pendant que Vlad et Ernest faisaient la sieste, j’ ai enfin usé de mon droit de parole pour la prendre, et vous  livrer pour la rentrée , mes impressions sur un statut de femme enviable et ô combien envié , celui de Princesse…. »

Donc voilà j’ai décidé de partager avec vous ma réflexion de ce matin.En lisant mon Gala dans le tram , la différence entre nous c’est que toi tu le lis chez tes copines , ta belle-mère ou ton coiffeur et que tu ne le dis pas, je me suis une fois de plus attardée sur la double page décrivant avec moult détails le merveilleux mariage de Zara « je-monte-aussi-à-cheval » Phillips et de son rugbyman Mike « sextoys» Tindall. De la même manière qu’il y a deux mois j’ai littéralement gavé mes collègues pour que l’on réquisitionne un grand écran pour regarder le mariage de Will & Kate.

(suite…)

Lapidons Carla ! 23 septembre 2010

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , ,
add a comment

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste d’humour et de variété. Organe de propagande de la secte communiste  S.P.E.C.T.R.E. !
Chaque semaine il te livre la ligne juste qui te permet de te guider dans ta longue marche vers la révolution.
Et rappelle toi les paroles de Nadejda Kroupskaïa :

« Pour les travailleurs et les travailleuses, la question des femmes est une question de comment organiser les masses arriérées des femmes travailleuses, comment mieux leur expliquer leurs intérêts et comment leur faire partager la lutte le plus rapidement possible. »

Lapidons Carla !

Camarade !

La seule chose un peu valable de « l’œuvre » de nabotleon est peut-être bien…son goût pour les femmes. En effet, ces dernières semblent être plutôt sympathiques et n’avoir eu d’autres tord que de se laisser embobiner par leur « Landruturlututu- nabot pointu ».
Aussi, pour rétablir l’honneur de ces dames, revenons sur la carrière de notre « Voyou de la République » et essayons de répondre à la question que toutes nos copines se posent :

« Mais qu’est-ce qu’elles f…. avec ce con ? »  (suite…)

La journée de la Stella 5 mars 2010

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , , , ,
2 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG, le magazine marxiste et satyrique ! Et à l’orthographe aléatoire.
Le « Mode et Travaux » du S.P.E.C.T.R.E.
Hebdomadairement, il t’offre gracieusement un « patron » grâce auquel tu pourras tailler un costard aux ennemis de la Révolution.

Cette semaine, fais suivre cette édition aux Miss Maggie de ton entourage, en leurs rappelant que :

« Chez les peuples vraiment libres, les femmes sont libres et adorées. »
Mais qui a dit cela ?

La journée de la Stella !

Camarade,

Ce lundi 08 mars, la phallocratie capitaliste aura une pensée hypocrite pour l’autre moitié de l’humanité. Cette esclave domestique, réduit le plus souvent au seul rôle d’appareil ménager, d’objet sexuel et de pondeuse : la femme. Le quotidien de l’avenir de l’homme est un quotidien fait de violence physique et morale, d’humiliation permanente et d’exploitation odieuse.

Chrétiens, laïcs, musulmans, hindouistes ou divers, la phallocratie est de tous les pays et de toutes les « cultures ». Toutes présentent une même proportion de connards prêts à recourir à la violence physique et verbale pour humilier et dominer celles qu’ils prétendent « aimer ». Pour ceux-là, les femmes sont l’exutoire de leurs propres frustrations et de leur impuissance face aux contingences et aux injustices du monde, comme c’est commode ? Ce constat n’a rien de culturel ou de religieux. En Europe, en France, et en Belgique en particulier, les études récentes montrent qu’une femme sur quarte au moins a déjà connu des violences physiques de la part de son conjoint et/ou dans le cadre familial. Beaufs de tout les pays unissez-vous !

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :