jump to navigation

Femen, si fragiles amazones 29 novembre 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , ,
2 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux l’édito du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui racolent, alors nous aussi on tente d’augmenter notre lectorat.
Donc, cette semaine, affiche ce KoKomaG en de nombreux exemplaires et laisse-le traîner, cela fera rire celle qui ramasse derrière toi !

Et comme on dit en Chine :

« Les femmes peuvent soutenir la moitié du ciel. » (Mao Tsé Dong)

Femen, si fragiles amazones

Militant d’extrème droite sexuellement complexé agresse une jeune FEMEN

Dimanche 18 novembre 2012, neuf jeunes femmes, les mains et les seins nus, tentaient d’exprimer leurs inquiétudes face à la montée de l’extrémisme catholique en France. Des militants néo-nazis et autres nervis de la droite catholique réactionnaire se sont alors brutalement jetés sur les malheureuses. Elles ont été violemment rouées de coups, insultées, certains leur ont même craché dessus. La petite foule d’extrémistes, qu’une vie de complexes sexuels et de culpabilité refoulée a rendue hystérique, était prête à les lyncher au nom de l’amour du Christ.

« J’ai réussi à m’enfuir et à rejoindre les filles. Là, on s’est réunies pour leur envoyer des mots d’amour. Mais ça les a encore plus énervé… [déclare Nathalie membre des Femen] » : Témoignages de Femen – http://www.lesinrocks.com/2012/11/19/actualite/temoignage-femen-agression-civitas-11324446/

Elles venaient de toucher du doigt les limites de la liberté d’expression de la France qui prétend ne connaître que la position du missionnaire, dans le noir et le samedi soir.
(suite…)

Publicités

Rappelons à Abraham que la propriété c’est le vol 23 novembre 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , ,
4 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux l’édito du S.P.E.C.T.R.E.

Suite aux restrictions budgétaires imposées par le nouveau budget, l’intro est supprimée. Notons néanmoins que victoire ! suite à notre dénonciation de la semaine dernière le gouvernement n’a pas osé toucher à la TVA.
Mais que cela ne vous empêche pas d’imprimer ce KoKomaG et d’aller le distribuer là où bon vous semble notamment au Lambermont…

Et comme disait l’autre :

« La première victime de la guerre, c’est toujours la vérité » (The first casualty when war comes is truth)   Hiram Johnson en 1917

Rappelons à Abraham que la propriété c’est le vol…

(non pas celui du F16)

Palestine et Israël… Le cessez-le-feu entre en vigueur sans que l’hostilité ne diminue.  Les ressentiments restent forts de chaque coté de la frontière. La moindre étincelle pourrait rallumer le brasier. Un simple pet de travers lors d’une fouille anale et régulière à un check-point israélien et on hurlera à l’attaque au gaz chimique.

Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer encore cette fois-ci pour embraser la Palestine ? Ces dernières années pourtant la situation s’était fortement refroidie entre les parties : Tel-Aviv fermait les yeux sur les quelques colons s’implantant en Cisjordanie-Palestine, Gaza n’envoyait presque plus aucun pétard en fer blanc vers son voisin. Avec l’actualité en Tunisie, en Égypte et maintenant en Syrie, le feuilleton « Israël écrase la Palestine » était relégué dans les pages intérieures de nos journaux préférés. Voici, Gala, Ciné-Revue ne relayaient même plus les petites phrases d’Avigdor Liberman à propos du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, du genre :
(suite…)

Antwerpse Bart ! 11 octobre 2012

Posted by Bobby Dazibao in Edito - KoKomaG, Uncategorized.
Tags: , , , ,
1 comment so far

同志!下面是編輯 S.P.E.C.T.R.E.
A deux c’est une tendance, à trois c’est la scission, tout seul, c’est KoKomaG !

Suite au départ de notre “délégation de très haut niveau” pour l’Empire du Milieu afin de recevoir les directives pour notre prochain plan quinquennal, nous tournons au ralenti ces temps-ci.

Imprime cet édito en de multiples exemplaires et va tracter dimanche matin devant ton école préférée.

Et comme se demandait Luc Etienne : “Mettre la Chine au pas, n’est-ce pas mettre le feu à l’Annam ?”

Antwerpse bart !

À Borgerhout, une affiche de Bart De Wever, leader de la N-VA (Colin Delfosse/Out Of Focus/Picturetank)

Kamarade,

Ce dimanche le plat pays va “veauter” pour se choisir de nouveaux bourgmestres (“maires”, pour les franchouilles qui nous lisent). Fidèle à sa ligne réaliste socialiste humoristique, KoKomaG ne donne aucune consigne de vote mais partage avec toi la puissance de l’analyse groucho-leniniste, véritable phare pour révolutionnaires perdus en ces temps troublés !

Kamarade, 2012 est comme l’indique le calendrier maya une année fatitidique : ces élections milicipales belges sont un test. Ce test, c’est la ville d’Antwerpen (Anvers pour les outrecuidants outre-Quievrainois et les vrais Anversois)  et le 14 octobre pourrait bien être le vlaamse V-dag ! La bataille pour le maïorat d’Anvers est mère de toutes les batailles, le Sedan van de vlaamse onafhankelijkheid, la Hofbräuhause du mouvement national flamand… (suite…)

HABANEGRA – Visa pour la case prison 14 septembre 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , ,
3 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux l’Edito du S.P.E.C.T.R.E.
KoKomaG, à quoi ça sert d’imaginer la Révolution si on n’peut plus faire les cons !

Fais suivre ce KoKomaG à toutes tes connaissances musicales et aux autres, ça pourrait les intéresser.

Et comme disait Pierre Dac:

C’est quand on a raison qu’il est difficile de prouver qu’on n’a pas tort

HABANEGRA  – Visa pour la case prison

Gladys Hernandez, une chanteuse et percussionniste cubaine alléchante et à lécher avec un beau visa délivré par l’ambassade de Belgique de La Havane, est arrêtée par la courageuse et zélée police aéroportuaire, VMO (Vlucht Maar Orden), de Zaventem Fortress Airport. Malgré son visa en règle, la délinquante ne présentait pas le sérieux nécessaire pour pénétrer le territoire Belge, selon Rex porte-aboiement de la flicaille et Stéphanie porte-parole de l’Office des étrangers qui font dans la traite non des blanches mais des foncées…

Son avion atterrissait à Bruxelles-Zaventem en provenance de La Havane, mercredi 29 août. Arrivée au contrôle des passeports, elle présente son passeport et son visa bien en règle. Mais le feltzgendarme de faction, attendant peut-être une faveur en nature, se montre suspicieux. Il entame donc un interrogatoire en langue flamande : “Zeg “schield en vriend” en geef mij een vlaamse perversiteit” (nom donné au sexe oral depuis qu’un certain évêque de Bruges a défini que le baiser sur la bouche était un péché mortel… du moins si la bouche était celle d’un majeur). Gladys, qui est cubaine et donc hispanophone, n’entend rien au charabia du fasci… du fonctionnaire flamand. Ce dernier, se sentant insulté par cette latine qui ne répond pas à ses attentes, estime que les réponses à l’interrogatoire ne sont pas assez claires pour lui. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :