jump to navigation

Méchoui, Kala et Mi 25 29 juin 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , ,
7 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
La web-pravda du S.P.E.C.T.R.E

Pour ce dernier numéro de la saison, les rédaKteurs de la vérité sur le web, ainsi que sur l’entièreté de l’Orbe de l’Univers, ne te bassinerons pas avec les aventures des pieds nickelés et de leurs cocktails en bouteilles au pied des grues de la future prison de Marche.
Nous ne parlerons pas non plus de la misère de la justice belge et de la grève des avocats pro-déo.
Non cette semaine, c’est retour à la guerre froide et au conflit décentralisé avec : pourquoi Spielberg ne tournera pas en Syrie « On a sauvé le soldat Ryan 2, le retour de la vengeance ».

Et ensemble récitons cette belle phrase de Romain Rolland :

« Je trouve la guerre haïssable mais bien plus ceux qui la chantent sans la faire. »

Bonne lecture et bonnes vacances pour ceux qui en ont encore les moyens.

Méchoui, Kala et Mi 25

Entre un cargo russe changeant de pavillon en pleine mer et un avion militaire turc abattu par la DCA syrienne (éclatante démonstration de la supérieure technologie post soviétique et Russe), le post printemps arabe en Syrie menace d’entraîner beaucoup de monde dans la tourmente.

Début juin, le MV Alaed, un cargo Sud Américain portant des marchandises russes (c’est beau la liberté des mers et de commerce protégée par la roya…l’US Navy)  battant pavillon Bleu de Curaçao, a été contraint en urgence à faire demi-tour. Suite à des renseignements américains,  la société britannique d’assurances maritimes, Standard Club, n’écoutant que les intérêts de ses actionnaires, enfin dans ce cas l’intérêt supérieur de la CIA, a suspendu les contrats d’assurance des huit navires de la société russe Femco, dont le Alaed fait partie. Sans assurance, le MV Alaed, parti de Kaliningrad (peut être que les assureurs invoqueront qu’ils ne reconnaissent que Koenisberg…), se voyait interdit d’accostage dans la plupart des ports. La résiliation de l’assurance est intervenue alors que le MV Alaed faisait route au large du port écossais de Thurso. Encore dans les eaux internationales, le capitaine courageux a rapidement fait demi-tour pour rejoindre le port ami de Mourmansk, en évitant soigneusement les eaux territoriales européennes.  Ca vous rappelle l’Exodus ? Nous aussi…
(suite…)

Le Point Pyongyang 7 juin 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
2 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
L’édito du S.P.E.C.T.R.E.

Pendant que ça chauffe sur les plateaux télé concernant le parcours de désintégration à imposer aux pas-de-chez-nous et le style vestimentaire à adopter cet été à Bruxelles-plage, le Canada vient de trouver un moyen radical pour calmer les étudiants : rapatrier Luka Rocco Magnotta.

Pour nos Camarades outre-Quiévrain, nous leur rappelons que les deux prochains dimanche ils peuvent retourner bourrer les urnes. C’est toujours utile : le financement de votre parti en dépend.

Sur ce voyons ce que nos chroniqueurs nous on concocté cette semaine… N’oubliez pas de le ré-envoyer à tout votre carnet d’adresses, et si vos amis vous accusent de « spammer », chantez leur : « Stal, stal, stal, lovely stal » sur l’air de la chorale viking monty pythonesque !

Et comme disait Cioran, ce philospophe qui avait du chien :

« On voudrait parfois être cannibale, moins pour le plaisir de dévorer tel ou tel que pour celui de le vomir. »

Le Point Pyongyang

Camarade, comme disait voltaire :
Monsieur l’abbé, je déteste ce que vous écrivez, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez continuer à écrire.
De nos jours,  nous dirions : “monsieur le manager, je hais ce que vous twittez mais je donnerais ma rolex pour que vous puissiez le liker !” #arouet@100000.volt

Non, nous ne vivons pas dans un monde libre, contrairement à ce qu’affirme la propagande capitalo-parlementaire. La publicité, les médias, et  les politichiens, quand ils parlent de la démocratie y font que dire des menteries que c’est même pas vrai !

La question n’est pas tant de savoir si la démocratie fonctionne, mais plutôt d’en mesurer les limites : si la démocratie se veut un système où le choix du plus grand nombre s’impose, alors cette démocratie est aussi éloignée de la liberté individuelle que n’importe quel système de domination. Ce qui peut être résumé par : la démocratie c’est la dictature de la majorité. Ce qui, ontologiquement (et oui c’est un mot qu’il n’y a que les intellectuels de gauche qui le comprennent), exclut tout lien avec la liberté et la vérité.
(suite…)

Soudan du Nord au Sud 27 avril 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
1 comment so far

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
La newsletter de la « gauche ultralibérale, laxiste et libertaire » du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, toujours pas de subtiles allusions sur les hommes du feu étant donné l’appel du parquet contre le non-lieu obtenu par nos 4 Camarades du Secours Rouge.
Rien non plus sur cette grande enquête réalisée en France qui ne nous apprend rien. Les cons sont majoritaires. 27,18% de cons égoïstes, 17,90% de cons haineux et dangereux, 9,13% de cons mous et insipides. La France va vraiment devenir un pays dangereux où il ne faudra plus tourner le dos aux pandores sous peine de représenter une menace mortelle.

Laissons donc les faits divers et autres nouvelles politico-judiciaires aux journaux bourgeois et voyons ce que nos chroniqueurs nous ont mitonné.

Mais avant, médite ces paroles de Sun Tzu :

« L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat. »

Soudan du Nord au Sud

La guerre mondiale sino-étasunienne par Soudan interposé

Camarade !

Immense territoire riche en pétrole, le Soudan était mis à l’index par l’Administration de Washington pour cause de soutien trop tiède à la guerre contre le terrorisme. Depuis, le pétrole soudanais avait du mal à se convertir en pétrodollar. Seuls les Chinois, qui comme dirait Nixon sont gouvernés par des fourbes et des opportunistes depuis l’avènement de ce chien de Deng Xiaoping et de sa clique à la fin de la glorieuse révolution culturelle, ont refusé l’embargo américain. Pékin absorbe depuis la presque totalité de la production pétrolière soudanaise

Le 09 juillet 2011, après des années de rébellion et de répression, une famine retentissante, et des flots de réfugiés, le Sud Soudan prenait son indépendance. Un référendum, organisé sous l’égide de l’ONU et le parrainage de Washington, obligeait la croissanterie de Khartoum et son président Omaret crustacéal-Beshir à reconnaître aux minorités chrétiennes et animistes leurs droits à l’autodétermination. (suite…)

Syrie et gueule de bois 10 février 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , ,
11 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
L’appel à la révolution du S.P.E.C.T.R.E.

Bravant les coupures d’électricité dont est victime notre KG (Kartier Général), nos chroniqueurs sont allés se réchauffer là où ça chauffe.

Cette semaine vous ne lirez donc rien sur le froid, d’ailleurs ça a déjà été très bien écrit
ici : http://www.rtbf.be/info/chroniques/chronique_j-aime-quand-ca-caille-michel-visart?id=7511993&chroniqueurId=5031073.
Rien non plus sur les auteurs du chahut organisé dans le Temple du Libre Examen… auteurs qui ont manifestement autant d’imagination qu’un créatif pour poudre à lessiver, puisque leur seul mot d’ordre était : « Burka bla-bla ». Nos avis étant qu’il ne mettent pas que du tabac à la pomme dans leur chicha.
Nous ne nous attarderons pas non plus sur l’épouvantail Guéant, avec un peu de chance dans trois mois on l’aura oublié, lui et sa clique de guignols, et on pourra enfin recommencer à taper sur notre meilleur ennemi : la gauche molle !

N’oublie pas de bombarder les boites aux lettres de ton carnet d’adresses avec ce mail à létalité réduite.

Et comme dit le proverbe russe :
«Poil par poil, toute la barbe viendra

Syrie et gueule de bois

photo : Ricardo Stuckert/ABr

Camarade !

Au cas où tu l’ignorerais, le président nationaliste et socialiste de la république arabe de Syrie Bachar “walzwithme” al Assad est un tyran, et comme tout bon tyran il fait tirer sur son peuple. Après tout,  son papa faisait pareil et le monde ne s’en portait pas plus mal… Il faut dire que si le monde était un jeu d’échecs ou de « Stratego » ™ , ce serait un drôle de jeu où des pièces apparaîtraient et disparaîtraient tout au long de la partie.

Un peu d’histoire : la Syrie était déjà “à la mode” du temps de la haute antiquité… Plus loin encore dans le temps, au néolithique, c’est dans cette région du monde que les premières communautés humaines ont découvert la culture du blé. Cette super découverte en fit un pays riche et convoité et tous les envahisseurs de la région lui sont passés dessus. La Syrie fut ainsi envahie, conquise et occupée successivement par les Égyptiens, les Hittites, les Hébreux, les Perses, plus tard les Grecs, les Romains, les Arabes, les Croisés, les Mongols et tant d’autres (suivez les flèches…). (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :