jump to navigation

Rappelons à Abraham que la propriété c’est le vol 23 novembre 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , ,
4 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux l’édito du S.P.E.C.T.R.E.

Suite aux restrictions budgétaires imposées par le nouveau budget, l’intro est supprimée. Notons néanmoins que victoire ! suite à notre dénonciation de la semaine dernière le gouvernement n’a pas osé toucher à la TVA.
Mais que cela ne vous empêche pas d’imprimer ce KoKomaG et d’aller le distribuer là où bon vous semble notamment au Lambermont…

Et comme disait l’autre :

« La première victime de la guerre, c’est toujours la vérité » (The first casualty when war comes is truth)   Hiram Johnson en 1917

Rappelons à Abraham que la propriété c’est le vol…

(non pas celui du F16)

Palestine et Israël… Le cessez-le-feu entre en vigueur sans que l’hostilité ne diminue.  Les ressentiments restent forts de chaque coté de la frontière. La moindre étincelle pourrait rallumer le brasier. Un simple pet de travers lors d’une fouille anale et régulière à un check-point israélien et on hurlera à l’attaque au gaz chimique.

Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer encore cette fois-ci pour embraser la Palestine ? Ces dernières années pourtant la situation s’était fortement refroidie entre les parties : Tel-Aviv fermait les yeux sur les quelques colons s’implantant en Cisjordanie-Palestine, Gaza n’envoyait presque plus aucun pétard en fer blanc vers son voisin. Avec l’actualité en Tunisie, en Égypte et maintenant en Syrie, le feuilleton « Israël écrase la Palestine » était relégué dans les pages intérieures de nos journaux préférés. Voici, Gala, Ciné-Revue ne relayaient même plus les petites phrases d’Avigdor Liberman à propos du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, du genre :
(suite…)

Madonna, Make love not war 8 mars 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , ,
add a comment

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le Monde Diplodocus du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, avant de partir dans les méandres de la géopolitique moyenne orientale, tentons de rire un peu avec les actualités mondiales.

Au rayon bonnes nouvelles, Twitter est disponible en arabe, hébreu, farsi et ourdou. C’était un petit peu injuste qu’il n’y ait que les riches occidentaux à l’alphabet latin qui puissent jouir des fulgurances de leurs contemporains et plus particulièrement de leurs politiques.

En France, le candidat-président promet de diviser par deux le nombre d’immigrés s’il est réélu.
Sachant que la même promesse avait été faite vis-à-vis des chômeurs, peut-on considérer cette promesse comme un tentative de récupération de l’électorat multiculturo-judéo-bolchévique ?
Probablement pas : après l’essai sur les tziganes, il proposera sans doute une solution finale sur tous les non “Français de souche”, notion qui inclut mystérieusement Bretons, Alsaciens, Corses, Martiniquais, Hongrois, Mururoéens sains et exclut tout aussi incompréhensiblement les Aborigènes de l’Afrique française et autres inféodés au franc CFA, Harkis, Mururoéens fluorescents  etc. etc…

En attendant de pouvoir entendre du punk batave sur les ondes de La Première grâce à une imposition de quotas, je vous laisse forwarder ce courriel à Alexandre Adler et à tous vos amis que cela peut intéresser.

Et en clin d’œil aux journées thématique, et en particulier à celle de la femme, je vous laisse méditer ce proverbe persan :

« On prend les femmes comme certaines forteresses, par leur issue secrète.  »

Madonna,

Make love not war  !

Obama à la soirée de l'AIPAC 2012

Camarade,

Le remaniement du Proche et du Moyen-Orient n’est pas encore terminé. La prochaine cible, quand on en aura fini en Syrie, est déjà désignée : ce sera l’Iran. Ca y est Bibi l’a dit à “MC” Obama : on va tout péter l’Iran, mon colon ! Tout seul, comme un grand, pasque Mahmoud “n’écrase pas les prix du pétrole” AmenJihad, il fait rien qu’alourdir de l’eau avec des vannes lourdingues de son pote Dieudonné.  En plus, ils portent des barbes, ça fait sale. Ils multiplient les déclarations impolies sur Israël et sur l’Occident en général, ça énerve. Ils ont un programme de fusées spatiales, ça fait des jaloux. Mais surtout, ils ont humilié la « Delta Force »,  durant la tentative militaire pour libérer les otages de l’ambassade des États-Unis à Téhéran, le 07 avril 1980. Même, Chuck ”fuck you” Norris n’a pas su faire oublier ce désastreux épisode dans son film cultissime « Delta Force », film à côté duquel “First Blood” fait figure d’oeuvre pour intellos new-yorkais.

BarackMCObama, le successeur de JimmypeanutsCarter à la Maison Blanche, a d’ailleurs consacré le week-end dernier et même le lundi à cette question. Dimanche, le 4 mars 2012, Washington consacrait sa journée à recevoir BibifuckNetanyahou, le premier ministre d’Israël. Étrangement, Obama, le président américain, a mis l’accent à l’issue de cette rencontre sur la nécessité de privilégier les options diplomatiques avec l’Iran… Il a insisté sur le coût que représenterait une intervention militaire contre Téhéran et les emmerdes que ça amèneraient… style genre troisième guerre mondiale ! (suite…)

Syrie et gueule de bois 10 février 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , ,
11 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
L’appel à la révolution du S.P.E.C.T.R.E.

Bravant les coupures d’électricité dont est victime notre KG (Kartier Général), nos chroniqueurs sont allés se réchauffer là où ça chauffe.

Cette semaine vous ne lirez donc rien sur le froid, d’ailleurs ça a déjà été très bien écrit
ici : http://www.rtbf.be/info/chroniques/chronique_j-aime-quand-ca-caille-michel-visart?id=7511993&chroniqueurId=5031073.
Rien non plus sur les auteurs du chahut organisé dans le Temple du Libre Examen… auteurs qui ont manifestement autant d’imagination qu’un créatif pour poudre à lessiver, puisque leur seul mot d’ordre était : « Burka bla-bla ». Nos avis étant qu’il ne mettent pas que du tabac à la pomme dans leur chicha.
Nous ne nous attarderons pas non plus sur l’épouvantail Guéant, avec un peu de chance dans trois mois on l’aura oublié, lui et sa clique de guignols, et on pourra enfin recommencer à taper sur notre meilleur ennemi : la gauche molle !

N’oublie pas de bombarder les boites aux lettres de ton carnet d’adresses avec ce mail à létalité réduite.

Et comme dit le proverbe russe :
«Poil par poil, toute la barbe viendra

Syrie et gueule de bois

photo : Ricardo Stuckert/ABr

Camarade !

Au cas où tu l’ignorerais, le président nationaliste et socialiste de la république arabe de Syrie Bachar “walzwithme” al Assad est un tyran, et comme tout bon tyran il fait tirer sur son peuple. Après tout,  son papa faisait pareil et le monde ne s’en portait pas plus mal… Il faut dire que si le monde était un jeu d’échecs ou de « Stratego » ™ , ce serait un drôle de jeu où des pièces apparaîtraient et disparaîtraient tout au long de la partie.

Un peu d’histoire : la Syrie était déjà “à la mode” du temps de la haute antiquité… Plus loin encore dans le temps, au néolithique, c’est dans cette région du monde que les premières communautés humaines ont découvert la culture du blé. Cette super découverte en fit un pays riche et convoité et tous les envahisseurs de la région lui sont passés dessus. La Syrie fut ainsi envahie, conquise et occupée successivement par les Égyptiens, les Hittites, les Hébreux, les Perses, plus tard les Grecs, les Romains, les Arabes, les Croisés, les Mongols et tant d’autres (suivez les flèches…). (suite…)

Comme disait le président Mao : un devient deux 23 septembre 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
3 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
L’Edito du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, impossible de s’étaler sur le mea culpa de DSK face à Claire Chazal, nous sommes un blog grand public !
On se serait bien indignés contre les expulsions à 5 plombes du mat’, mais la CGSLB-Poulaga s’en est déjà chargé : 5h, c’est trop tôt !
Ils n’ont pas tort. Mais peut-être était-ce pour ne pas rater le premier tram…
« Mais voilà » comme disait Mme la Bourgmestre faisant fonction pour clore ce sujet.

N’oublie pas d’abonner tes amis non encore initiés aux joies du groucho-marxisme, en ces temps pré-électoraux : la Révolution a besoin de toutes les voix !

Comme disait le président Mao : un devient deux !

Camarade,

Ce coup-ci c’est de la Palestine qu’il s’agit. Car ce vendredi 23 septembre 2011, Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne, demandera officiellement la reconnaissance de la Palestine en tant qu’état souverain. Sans blague !?

L’enjeu de cette reconnaissance n’est plus d’obtenir un strapontin symbolique au Conseil général, mais simplement de faire reconnaître l’ensemble des droits du peuple palestinien à exister sur la terre de Palestine, dans le respect des devoirs et droits inhérents à tout pays membre de l’ONU.

Personne dans le monde –à part le gouvernement israélien dans lequel siègent d’ineffables fascistes comme Avigdor Lieberman– ne peut plus faire mine d’ignorer l’existence d’un peuple et d’une nation palestinienne. Il n’est pourtant pas certain qu’aujourd’hui les démarches du président Abbas soient couronnées de succès. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :