jump to navigation

Femen, si fragiles amazones 29 novembre 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , ,
2 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux l’édito du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui racolent, alors nous aussi on tente d’augmenter notre lectorat.
Donc, cette semaine, affiche ce KoKomaG en de nombreux exemplaires et laisse-le traîner, cela fera rire celle qui ramasse derrière toi !

Et comme on dit en Chine :

« Les femmes peuvent soutenir la moitié du ciel. » (Mao Tsé Dong)

Femen, si fragiles amazones

Militant d’extrème droite sexuellement complexé agresse une jeune FEMEN

Dimanche 18 novembre 2012, neuf jeunes femmes, les mains et les seins nus, tentaient d’exprimer leurs inquiétudes face à la montée de l’extrémisme catholique en France. Des militants néo-nazis et autres nervis de la droite catholique réactionnaire se sont alors brutalement jetés sur les malheureuses. Elles ont été violemment rouées de coups, insultées, certains leur ont même craché dessus. La petite foule d’extrémistes, qu’une vie de complexes sexuels et de culpabilité refoulée a rendue hystérique, était prête à les lyncher au nom de l’amour du Christ.

« J’ai réussi à m’enfuir et à rejoindre les filles. Là, on s’est réunies pour leur envoyer des mots d’amour. Mais ça les a encore plus énervé… [déclare Nathalie membre des Femen] » : Témoignages de Femen – http://www.lesinrocks.com/2012/11/19/actualite/temoignage-femen-agression-civitas-11324446/

Elles venaient de toucher du doigt les limites de la liberté d’expression de la France qui prétend ne connaître que la position du missionnaire, dans le noir et le samedi soir.
(suite…)

R.I.P mademoiselle ! again ? 23 février 2012

Posted by kokomag in koKOSMOmag.
Tags: , , ,
4 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKOSMOmaG !
Le Causette du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, pendant que la partie couillue du Komité de RédaKtion est allée grossir les rangs des Anonymous binchois, l’autre moitié de l’Humanité s’est emparée du sujet, et on ne s’en plaindra pas.

L’actualité est aussi sur les pistes cette semaine. Et ce n’est pas avec le niveau “Math’Sup” de la campagne que l’on va remonter la pente !
Entre FrançoisBébéBayrou qui ressort ses meilleures blagues du bac à sable, NicolasCasse-toiSarkozy s’excusant de sa soirée au Fouquet’s, MarineFils de…Le Pen se plaignant de la bouffe … On s’croirait à la cantine !
Vivement le débat Poutou-Arthaud au second tour !

Sans plus tarder, imprime ce KoKOSMOmaG, et cours le distribuer à tous tes Sugar Daddies potentiels en leur précisant combien tu aimerais, toi aussi, te faire appeler Madame.
Pour vous, mes Damoiseaux, même consigne, allez flatter votre cougar supérieure hiérarchique à grands renforts de “Mademoiselle” à travers l’openspace.

Et comme disait Dame Rebecca West, aka Cicely Isabel Fairfield, aka Madame Wells : “Je n’ai jamais été à même de savoir ce qu’est le féminisme ; je sais seulement que des gens m’appellent ainsi quand j’exprime des sentiments qui me différencient d’un paillasson ou d’une prostituée.

R.I.P mademoiselle ! again ?

Après avoir enterré celle qui nous a fait frissonner devant notre petit écran sur la BO mythique d’ « I will always love you », Whitney “We’ve got a problem” Houston, voilà que bientôt il nous faudra aussi dire adieu à la case « Mademoiselle » de nos formulaires d’état civil et autres documents à timbres fiscaux.

Fini « Mademoiselle » Chanel ! Le « Mademoiselle » courtois, charmant, dragueur , le « Mademoiselle » auquel tient tant la vieille dame distinguée tirée (et pas qu’)à quatre épingles, celui aussi qui ne vous fait pas encore sentir « Madame » (avouez que la première fois où on vous l’a dit vous avez pris immédiatement 10 ans dans les dents). (suite…)

Quand tu pars en zone de guerre, n’oublie pas ton maquillage 18 novembre 2011

Posted by kokomag in koKOSMOmag.
Tags: , , ,
add a comment
Camarade Kokosmogirl,L’ouverture de la chasse aux milliards ayant commencé, nous t’offrons en avant-première et sous tes yeux de biche révolutionnaire non ébahis et nullement apeurée, quelques conseils qui te permettront de battre le pavé avec élégance. Car il est dit et déclaré que l’hiver social risque d’être chaud sous nos latitudes bruxello-européennes.Et il est possible que toi aussi tu sois la cible du chasseur de primes nommé “photographe” au cours de tes randonnées urbaines. Celui-ci, à l’affût de l’image du siècle fera de toi la prochaine égérie groucho-marxienne de toute manifestation digne de ce nom (et de son pourcentage perso par la même occasion).S’il ne te voit pas, rassure-toi, tu seras remarquée par un de nos amis, célibataire et marcheur comme toi, avec lequel tu pourras deviser de concert tout en tricotant l’écharpe rouge de ses rêves (cf ton dernier KoKOSMOMag)…. Et si aucune de ces options ne t’agrée, tu auras la satisfaction d’être celle qui est fière de ses idées autant que de sa beauté. C’est pourquoi Kokosmogirl, (suite…)

En lisant mon Gala dans le tram 8 septembre 2011

Posted by kokomag in koKOSMOmag.
Tags: , , , ,
1 comment so far

CamaradEs, tu as sous les yeux la première version de koKOSMOmag.

Le supplément « Jeune & Jolie » du S.P.E.C.T.R.E..

Parce que Vlad et Ernest se grattent les arpions, tout en se dorant les morpions (et vice-versa); parce que comme Guitry, nous sommes « contre les femmes, tout contre. »;

parce qu’il faut Osez le féminisme ; parce que la Révolution ne se fera pas sans la moitié de l’Humanité, KoKomaG ouvre son espace groucho-marxiste aux dures luttes féminines

En lisant mon Gala dans le tram

cet été pendant que Vlad et Ernest faisaient la sieste, j’ ai enfin usé de mon droit de parole pour la prendre, et vous  livrer pour la rentrée , mes impressions sur un statut de femme enviable et ô combien envié , celui de Princesse…. »

Donc voilà j’ai décidé de partager avec vous ma réflexion de ce matin.En lisant mon Gala dans le tram , la différence entre nous c’est que toi tu le lis chez tes copines , ta belle-mère ou ton coiffeur et que tu ne le dis pas, je me suis une fois de plus attardée sur la double page décrivant avec moult détails le merveilleux mariage de Zara « je-monte-aussi-à-cheval » Phillips et de son rugbyman Mike « sextoys» Tindall. De la même manière qu’il y a deux mois j’ai littéralement gavé mes collègues pour que l’on réquisitionne un grand écran pour regarder le mariage de Will & Kate.

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :