jump to navigation

Sarko nazi, Marine LePen aussi 16 mars 2012

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , ,
3 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le guide du routard du S.P.E.C.T.R.E.

Cette semaine, devant le débordement de faits divers, la RédaKtion de l’Intro préfère se taire.

Juste un petit proverbe africain pour les illuminés pyromanes de tout bord et de toute confession

Le feu qui te brûlera, c’est celui auquel tu te chauffes.

Sarko nazi, Marine LePen aussi !

Le débat français vu par un belge, Guy Verhofstadt

Nicolas Sarkozy chahuté dans le centre de Bayonne © reuters - 2012

Camarade!

La campagne présidentielle Française vient de prendre son rythme de croisière, comme dirait Bolloré. Plus que 38 fois dormir avant le premier tour le 22 avril, et encore 14 dodos de plus avant l’apothéose du 6 mai 2012. Nous saurons alors si les peuples de France auront choisi d’honorer Pétain et l’Etat Français, ou Jaurès et la République !

Les journalistes et commentateurs politiques Français égrènent jour après jour les courbes des sondages, comme on regarde la courbe de température d’un patient à l’hôpital. Au niveau international, on regarde cette campagne sans grand suspens… Le perdant étant déjà connu.

Alors que la famille Le Pen convoite une victoire présidentielle depuis 1974, les thèses racistes et poujadistes du Front National n’ont jamais été autant à la mode du côté de la droite dite “démocratique”. L’UMP de NicolasloserSarkonazy ne court plus derrière les électeurs de l’extrême droite, il les devance ! La confusion est telle que même dans les cénacles polis et légèrement timorés de l’Union Européenne, certains libéraux s’inquiètent de cette proximité idéologique qui commence à sentir le rance… (suite…)

Le festival de Kahn 19 mai 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le cahier du cinéma du S.P.E.C.T.R.E.

Après deux semaines d’agitation au sein de l’ultra-gauche, nos deux théoriciens du groucho-marxisme 2.0 sont allés se reposer dans un petit village de pêcheurs du sud de la France.
Cette semaine, KoKomaG te dévoile le Palmés de 2011, et t’invite à redécouvrir quelques classiques.

N’oublies pas de faire suivre à ton chroniqueurs cinéma préféré (pour les belges, y’en a qu’un : Hugues Dayez, hda@rtbf.be) ça pourrait lui donner des idées.

Et en attendant la gaudriole, méditez sur le verset 22 de cet « humoriste post-marxiste égaré dans les papiers-peints du lettrisme » :

« A mesure que la nécessité se trouve socialement rêvée, le rêve devient nécessaire. Le spectacle est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée, qui n’exprime finalement que son désir de dormir. Le spectacle est le gardien de ce sommeil.« 

Le festival de Kahn

Alors qu’à Cannes, malgré les efforts louables de Lars «führer de rire » Von Trier, un festival soporifique et déprimant touche doucement à sa fin, il est temps de faire le point sur notre sélection exclusive des événements inspirés de faits réels pour la palme KKmG 2011.

Cette année exceptionnellement riche en rebondissements nous aura offert une un plateau de choix avec quelques très belles surprises : (suite…)

Drame du dégel en Tunisie, 50 morts 14 janvier 2011

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , ,
4 comments

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le bulletin météo de l’organisation marxiste-éthyliste S.P.E.C.T.R.E.
Chaque vendredi, il t’indique la manière politiquement correcte de penser afin de te permettre de monter dans le train blindé de la révolution mondiale.

Et médite ces paroles gaullistes

« Le premier des droits de l’homme, c’est de manger, d’être soigné, de recevoir une éducation et d’avoir un habitat. De ce point de vue, il faut bien reconnaître que la Tunisie est en avance sur certains autres pays. » Jacques Chirac, Mémoires entre le bruit et l’odeur

Drame du dégel en Tunisie, 50 morts

Et çà, continue de monter…

Camarade !

Quand on est contraint de bavarder avec un indic des flics ou avec un patron « proche des ouvriers », c’est bien connu, pour éviter de dire trop de conneries, on parle de « la pluie et du beau temps ». Aussi, en ce début de l’an de grâce 2011, rien de tel que de parler de la fonte des neiges de Noël et du retour de la pluie. Certes ces précipitations ne vont pas sans entraîner quelques désagréments, mais elles sont absolument politiquement neutres et permettent d’informer objectivement sans se mouiller idéologiquement. A moins d’interdire la neige et la pluie, choses à laquelle le capitalisme travaille à coup de réchauffement climatique accéléré, rien ne vaut une bonne catastrophe « naturelle » pour endormir les consciences et réveiller l’unité interclassiste à coup de bons sentiments. (suite…)

Dominique… nique, nique 19 novembre 2010

Posted by kokomag in Edito - KoKomaG.
Tags: , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Camarade ! Tu as sous les yeux la dernière livraison de KoKomaG !
Le Journal Officiel du S.P.E.C.T.R.E.
Hebdomadairement il réunit son Conseil pour faire le point sur la ligne à adopter.
Cette semaine, après un remaniement audacieux qui ne change rien, Vlad et Ernest restant attaché à la Propagande et à l’Information, il se penche sur la politique hexagonale ou bizarrement un gouvernement est crée en moins de 24h ! Du jamais vu !
N’oublie pas de faire suivre ce mail à qui tu veux, mais si tu as des amis français, c’est le moment !

Et méditons avec ce penseur de droite :

« Qu’on soit de droite ou qu’on soit de gauche, on est toujours hémiplégique. »

Dominique… nique, nique !

Camarade !

L’heure est grave, le régime néo-vichyste de l’ignoble « Bling Bling 1er » vient de réformer une nouvelle fois l’équipe de son vizir François « fion » Fillon. Ce non-événement n’aurait aucune conséquence s’il n’était doublé par un renforcement brutal de la répression tous azimuts des forces d’opposition et de la liberté de la presse. Ainsi, après l’homélie et le sermon du nabot, sur France2 comme sur France3 nous avons eu droit à l’exégèse et à l’explication de la bonne interprétation de la geste du Sarkôme de Kapozi.

Le moindre mouvement, du choix des mots jusqu’à la couleur de sa cravate, tout a été commenté, disséqué à l’aune de l’étalon de la république, le mètre cinquante. Même les scoliastes les plus éminents étaient, séides sectateurs, réunis pour nous dire à nous, avides téléspectateurs, ce qu’il fallait penser de la vespérale prestation élyséenne. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :